BFM Business

Budget américain: le "shutdown" a déjà eu lieu

Les Etats-Unis subissent une nouvelle fois un "shutdown"

Les Etats-Unis subissent une nouvelle fois un "shutdown" - -

Depuis 1977, à 17 reprises l'Etat a dû fermer certains services faute d'accord sur le budget. La dernière fois, c'était en 1995-1996 sous Clinton, et la paralysie avait duré 28 jours au total.

Les Etats-Unis devraient y être habitués. Pour la 17ème fois depuis 1977, le pays subit un "shutdown", c'est-à-dire la fermeture de certains services de l'Etat parce que les républicains et les démocrates n'ont pas trouvé d'accord au Congrès concernant le Budget.

Si la plupart du temps, un accord a été trouvé rapidement, cela n'a pas été le cas lors de la dernière crise, il y a 17 ans. En effet, le précédent "shutdown" avait eu lieu sous la présidence de Bill Clinton du 16 décembre 1995 au 6 janvier 1996 et mis 800.000 fonctionnaires au chômage technique. C'était le financement de Medicare, la couverture santé pour les personnes âgées, qui avait causé la crise budgétaire.

Le "shutdown" a coûté 2 milliards de dollars

En 1995, le blocage du 1er octobre avait été évité de justesse, le Congrès avait voté un prolongement temporaire des crédits. Mais dès le 13 novembre, le bras de fer entre républicains et démocrates recommence et se solde par la fermeture des services fédéraux "non essentiels" du 14 au 19 nombre, et du 16 décembre 1995 au 6 janvier 1996.

Mais à l'époque, si la crise avait durée longtemps, elle avait été moins contraignante. En 1995, un accord avait notamment été trouvé pour financer le Pentagone. Par ailleurs, les fonctionnaires mis au chômage forcé avaient été payés une fois l'accord trouvé.

La Maison-Blanche estime que cette précédente crise avait coûté aux Etats-Unis plus de deux milliards de dollars, soit 0,01% du PIB.

Diane Lacaze