BFM Business

Aux Etats-Unis, le travail la nuit et les week-ends encouragé pour réduire l'engorgement des ports

Les dockers du port de Los Angeles ainsi que plusieurs entreprises ont accepté de travailler davantage la nuit et les week-ends pour accélérer la livraison de produits bloqués dans les ports américains.

Le port de Los Angeles et le syndicat américain des dockers ont accepté de travailler encore plus la nuit et les week-ends pour réduire les files d'attente qui freinent la livraison de nombreux produits, ont indiqué ce mercredi des représentants de la Maison Blanche.

Plusieurs autres compagnies, dont Walmart, FedEx et UPS, se sont aussi engagées à oeuvrer plus la nuit pour accélérer l'acheminement de leurs conteneurs hors des ports. Le président américain Joe Biden doit discuter de ces nouvelles initiatives avec des responsables de ces organisations lors d'une table ronde virtuelle.

Etendre les heures d'opérations au port de Los Angeles, comme l'a déjà fait le port californien de Long Beach mi-septembre, permettra d'écouler plus rapidement les nombreux conteneurs attendant actuellement d'être déchargés des navires pendant plusieurs jours.

Ces goulots d'étranglement dans les ports s'ajoutent à une myriade de problèmes logistiques ayant bouleversé les chaînes d'approvisionnement dans le monde entier ces derniers mois. Mardi, le Fonds monétaire international (FMI) a prévenu que ces perturbations, combinées à une vaccination inégale dans le monde, freinaient la croissance mondiale.

Difficultés de recrutement

La ministre américaine de l'Economie, Janet Yellen, a de son côté appelé les Américains à ne pas paniquer face aux retards et pénuries, assurant lors d'une interview sur la chaîne CBS qu'il y aurait des cadeaux à Noël. Les causes sont multiples. La production de nombre d'entreprises exploitant des matières premières ou fabriquant des biens est régulièrement perturbée par des pics de contaminations depuis le début de la pandémie.

Les consommateurs ont parallèlement commandé en masse des produits pour se divertir ou aménager la maison, faute de pouvoir aller au restaurant ou au cinéma. Et de nombreuses entreprises peinent actuellement à recruter pour des postes essentiels dans la chaîne d'approvisionnement, des manutentionnaires aux chauffeurs-routiers.

Mais les retards de livraison pris dans les ports de Los Angeles et de Long Beach, où arrivent 40% des conteneurs destinés aux Etats-Unis, exacerbent le problème. Ces deux ports ont déjà augmenté leurs capacités mais passer à un service en continu permettra d'accélérer encore la cadence à l'approche des fêtes.

Le syndicat américain des dockers (ILWU) a assuré que ses membres étaient prêts à faire des heures supplémentaires. En plus de Walmart, FedEx et Ups, Samsung, Home Depot et Target se sont aussi engagées à utiliser les nouveaux horaires disponibles dans les ports. "Avec ces six sociétés, ce sont plus de 3.500 conteneurs supplémentaires par semaine qui seront déplacés de nuit jusqu'à la fin de l'année", remarque la Maison Blanche.

P.L. avec AFP