BFM Business
Economie

Indemnité carburant: 70% des bénéficiaires potentiels ne l'ont pas encore demandée

Les prix du carburant grimpent encore.

Les prix du carburant grimpent encore. - FRANCK FIFE © 2019 AFP

Bruno Le Maire a appelé les Français qui y ont droit à solliciter l'aide carburant de 100 euros et ce alors que 7 millions de personnes ne l'ont toujours pas réclamée.

Les demandes progressent mais on reste encore loin de toucher l'ensemble des bénéficiaires potentiels. Mise en place le 16 janvier dernier, l'indemnité carburant a été réclamée par 3 millions de personnes, a indiqué ce mardi Bruno Le Maire sur Europe 1.

Si 1,3 million de demandes ont été effectué dans les premières 24 heures, le compteur continue donc de progresser.

Pourtant, ce dispositif qui vise à aider 10 millions de travailleurs qui n'ont d'autres choix que d'utiliser un véhicule dans un cadre professionnel est encore loin de faire le plein. 70% des personnes qui y auraient droit n'en ont pas encore fait la demande.

"Sept millions peuvent encore la demander, a indiqué le ministre de l'Economie. Le système est extrêmement simple, je n'ai eu aucun retour négatif de ceux qui sont allés s'inscrire sur le site de la Direction générale des finances publiques mais il y a des personnes qui ne viennent pas solliciter cette aide, je leur dis d'aller le faire, c'est un soutien au pouvoir d'achat."

Une enveloppe d'un milliard d'euros est prévue pour cette aide de 100 euros par personne qui s'adresse aux 10 millions de travailleurs les plus modestes, à savoir ceux qui ont un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 14.700 euros annuels.

Les travailleurs concernés ont jusqu'au 28 février pour faire la demande. Il suffit de se rendre sur ce site, de remplir le formulaire avec son numéro fiscal, sa plaque d'immatriculation puis de remplir une déclaration sur l'honneur.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco