BFM Business

Fnac-Darty "espère" un chiffre d'affaires 2020 proche de celui de 2019

Malgré la crise et le confinement, le groupe français profite actuellement d'une bonne dynamique. "On récupère progressivement une bonne partie" des pertes, explique sur BFM Business son directeur général, Enrique Martinez.

La crise du coronavirus, qui a frappé de plein fouet le commerce, n'aura visiblemement pas un impact majeur pour les comptes de Fnac-Darty. Invité sur le plateau de Good Morning Business, sur BFM Business ce mardi, le directeur général du groupe Enrique Martinez "espère" de pas être "trop loin" du chiffre d'affaires 2019 (7,2 milliards d'euros) en 2020.

"On a perdu autour de 400 millions d'euros pendant la durée de la crise. Depuis, l'activité est bonne et on récupère progressivement une bonne partie. L'activité à Noël est très importante pour notre groupe et nous attendons avec impatience l'arrivée des dernières semaines de l'année", explique-t-il.

Reste que le groupe a forcément bénéficié d'une solide accélération du e-commerce depuis de début de la pandémie : +31% du chiffre d'affaires en ligne au premier semestre. Cette performance peut-elle remettre en cause le modèle de Fnac-Darty et ainsi entraîner des fermetures de magasins ? "Je n'espère pas parce qu'on aime beaucoup nos magasins et notre modèle est basé sur la complémentarité entre nos magasins et le online" tranche Enrique Martinez.

"On est dans une année assez spéciale et je pense qu'il faut attendre la fin de l'épidémie pour voir où on sera à partir de 2021" poursuit-il. "Je pense que le digital va progresser mais (…) nous croyons beaucoup au rôle du magasin."
Thomas Leroy Journaliste BFM Business