BFM Business

Fermeture des restaurants: "comment voulez-vous qu'on s'en sorte?" alerte le PDG de Moma Group

Le PDG de Moma Group Benjamin Patou était invité ce mercredi sur BFM Business pour évoquer la situation très compliquée des restaurateurs.

"On est dans le grand flou". Le PDG de Moma Group Benjamin Patou (1000 salariés dans la restauration à Paris) ne décolère pas alors que le ministre de la Santé pourrait annoncer, ce jeudi soir, la fermeture des bars et restaurants à Paris dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Déjà très éprouvé par le confinement, le secteur de la restauration aurait alors beaucoup de mal à se relever, quand bien même l'Etat aide les restaurateurs, notamment avec le chômage partiel pris en charge à 100%.

"Sur 100 euros de dépenses, 45% étaient liés aux salaires et donc pris en charge par le chômage partiel. Il reste 55%, comment voulez-vous qu'on s'en sorte?", lance Benjamin Patou.

Une demande d'aide sur les loyers

"Depuis le début, on demande au gouvernement de se positionner clairement et de nous aider sur la partie des loyers, poursuit-il. Non seulement, il faut arrêter de les payer, mais il faut aussi discuter avec les bailleurs pour mettre une règle très simple qui ne serait pas une usine à gaz comme à chaque fois. Si on nous ferme administrativement, le loyer est, non pas déplacé, mais tout simplement exonéré".

Le gouvernement "dépense des milliards pour le chômage partiel, mais ça ne sert à rien" si la profession "se retrouve au même point qu'avant", prévient-il. D'autant que le chef d'entreprise sur la durée d'une éventuelle fermeture, censée courir sur 15 jours. "Arrêtez de nous prendre pour des idiots, évidemment que ça ne va pas être 15 jours", critique-t-il.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business