BFM Business

Le chômage partiel à 100% prolongé jusqu'à la fin de l'année pour tous les secteurs protégés

Une terrasse d'un bar marseillais

Une terrasse d'un bar marseillais - NICOLAS TUCAT / AFP

Le gouvernement prolonge jusqu'à la fin de l'année le chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés.

La ministre du Travail Élisabeth Borne a annoncé mercredi le maintien jusqu'à la fin de l'année du dispositif de chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés, et non le seul secteur de l'hôtellerie-restauration.

"On a pris la décision de maintenir l'activité partielle avec zéro reste à charge pour tous les secteurs protégés" comme la culture, l'événementiel ou le sport, a déclaré Mme Borne à l'AFP, invoquant un souci de "lisibilité" après la décision en ce sens prise mardi pour l'hôtellerie-restauration.

Fonds de solidarité

Jean Castex avait annoncé cette mesure jeudi dernier lors d'une émission sur France 2. Il avait aussi d'autres mesures de soutien pour les bars, restaurants ou encore salles de sport obligées de fermer ou de restreindre leur activité dans certaines régions.

Le gouvernement a décidé de renforcer le premier volet du fonds de solidarité "pour les entreprises de moins de 20 salariés qui ont un chiffre d'affaires inférieur à 2 millions d'euros", précise l'exécutif dans un communiqué.

Plus concrètement, pour les entreprises contraintes de fermer administrativement, le fonds de solidarité va prendre en charge "la perte de chiffre d'affaires par rapport à l'an dernier jusqu'à 10.000 euros sur un mois pendant la durée de fermeture", détaille le document. Jusque-là, elles pouvaient bénéficier d'une aide de 1500 euros par mois.

PS avec AFP