BFM Business

Etats-Unis: Amazon va augmenter les salaires de 500.000 de ses salariés

/

/ - DENIS CHARLET © 2019 AFP

La société vient d'annoncer que près des deux tiers de ses salariés américains allaient bénéficier de hausses de salaires de 0,5 à 3 dollars de l'heure.

Amazon veut redorer son image. Alors que le géant américain a vu son bénéfice bondir en 2020 et que Jeff Bezos a assuré dans sa lettre aux actionnaires vouloir améliorer la condition de ses salariés, les salariés devraient en profiter.

Amazon vient en effet d'annoncer qu'il allait accorder une augmentation à 500.000 de ses salariés aux Etats-Unis. Dans un billet publié sur le site, la vice-présidente d'Amazon Darcie Henry assure que la société va consacrer 1 milliard de dollars pour augmenter les salaires de ses employés américains.

Plus de 500.000 personnes verront une augmentation d'au moins 50 cents à 3 dollars de l'heure, ce qui représente un investissement de plus d'un milliard de dollars en rémunération supplémentaire pour ces employés, explique-t-elle. Cela s'ajoute à notre salaire de départ déjà à la pointe de l'industrie, d'au moins 15 dollars de l'heure, et aux plus de 2,5 milliards de dollars que nous avons investis l'an dernier dans des primes et des incitatifs supplémentaires pour les équipes de première ligne."

Ces augmentations entreront en vigueur d'ici la mi-mai. Elles font suite à des hausses de salaires déjà accordées par Amazon depuis l'automne pour les salariés dits de la première ligne.

Amazon souhaite encourager l'embauche de salariés alors que la demande croit fortement sur le commerce en ligne. En 2020, Amazon a créé 500.000 emplois dans le monde et compte désormais près de 1,3 million de salariés. La firme de Jeff Bezos est désormais le troisième plus important employeur de la planète derrière l'américain Walmart et le chinois China National Petroleum.

Aux Etats-Unis, de nombreuses entreprises commencent à avoir du mal à recruter et pointent la responsabilité du plan Biden et de ses chèques de 1400 dollars qui freineraient la reprise économique. Mais selon Daniel Zhao, économiste principal chez Glassdoor, le problème de pénuries de main d'oeuvre serait dû à la faiblesse des salaires proposés par les entreprises.

En augmentant les salaires de près de deux tiers de ses 800.000 salariés américains, Amazon compte continuer à être attractif alors que la frénésie d'achats en ligne ne faiblit pas malgré la sortie progressive de la pandémie aux Etats-Unis

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco