BFM Business

Volte-face du gouvernement sur l'apprentissage

Les TPE devraient bénéficier d'un nouveau dispositif d'aide à l'apprentissage.

Les TPE devraient bénéficier d'un nouveau dispositif d'aide à l'apprentissage. - -

Le gouvernement propose un nouveau dispositif pour l'apprentissage bénéficiant aux TPE. Ces dernières auraient été touchées par la suppression, annoncée, mercredi 17 juillet, d'une partie des aides dans ce domaine.

La suppression de l'indemnité versée aux employeurs d'apprentis, confirmée mercredi 17 juillet lors de la présentation du "choc de simplification" par Jean-Marc Ayrault, a créé un début de polémique.

Le gouvernement a donc promis, jeudi 17 juillet, de faire un geste à l'égard des très petites entreprises de moins de 10 salariés (66% des bénéficiaires de l'indemnité supprimée), très touchées par cette suppression. Elles bénéficieront donc d'un "nouveau dispositif" pour l'apprentissage.

L'indemnité compensatrice forfaitaire, dont la suppression devait rapporter à l'Etat 550 millions d'euros, sera compensée pour ces TPE par "une autre aide", d'un montant évalué "entre 250 et 300 millions d'euros", a précisé cette source.

Les patrons et les régions en colère

Le gouvernement avait annoncé, mercredi 17 juillet,la disparition en 2014 de l'indemnité d'un minimum de 1.000 euros par an, dont bénéficiaient les employeurs d'apprentis. Financée par l'Etat, elle était versée par les régions.

Toutes les organisations patronales, mais aussi l'Association des régions de France (ARF), s'étaient élevées contre la mesure, mettant en avant la "contradiction" avec la volonté du gouvernement d'arriver dans trois ans à 500.000 apprentis en formation, contre 435.000 actuellement.

Y. D.