BFM Business

« Un mouvement de défiance » généralisé

BFM Business

Amorcée la semaine dernière, la chute des places boursières mondiales s'accélère en ce début de semaine. Un économiste évoque un « mouvement de défiance » des investisseurs du monde entier.

La crise boursière s’amplifie sur toutes les places mondiales. Le plan de relance du Président américain n’a pas convaincu. Les bourses européennes chutent donc brutalement : - 6,8% pour le CAC 40 à Paris.
Selon Nicolas Bouzou, économiste au Cabinet Asterès, cette situation inédite depuis juillet 2006 s’explique par un « mouvement de défiance » des investisseurs du monde entier. Refroidis par la récession annoncée aux Etats-Unis, ils se débarrassent de leurs actions. (voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction, avec Céline Pitelet