BFM Business

Un investisseur aurait remis un plan de sauvetage d'Heuliez

Selon le quotidien La Tribune, un investisseur, Charles Mircher, déclare avoir officiellement remis lundi un plan de sauvetage de l'équipementier automobile Heuliez, qui a été replacé en mai en redressement judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Pl

Selon le quotidien La Tribune, un investisseur, Charles Mircher, déclare avoir officiellement remis lundi un plan de sauvetage de l'équipementier automobile Heuliez, qui a été replacé en mai en redressement judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Pl - -

PARIS - Un investisseur, Charles Mircher, déclare avoir officiellement remis lundi un plan de sauvetage de l'équipementier automobile Heuliez, qui a...

PARIS (Reuters) - Un investisseur, Charles Mircher, déclare avoir officiellement remis lundi un plan de sauvetage de l'équipementier automobile Heuliez, qui a été replacé en mai en redressement judiciaire, rapporte le quotidien La Tribune dans son édition de mardi.

L'investisseur, qui intervient à travers sa holding d'investissement Xul, assure être "devenu le premier actionnaire" d'Heuliez, en reprenant les parts du groupe Bernard Krief Consulting (BKC), ajoute La Tribune.

"J'entends présenter un plan de continuation. La société a un savoir-faire et un personnel de qualité", a expliqué l'investisseur à la Tribune, qui dit vouloir préserver les emplois.

Heuliez avait déjà été placé en redressement judiciaire il y a près d'un an, avant d'en sortir en raison d'un projet de reprise par le groupe BKC, désigné par le tribunal de commerce. Mais il n'a jamais apporté les 15 millions d'euros promis.

L'équipementier automobile, qui s'est déclaré en mai en cessation de paiement et emploie 600 personnes dans les Deux-Sèvres, a de nouveau été placé en redressement judiciaire.

Eric Faye