BFM Business

Uber: des millions de dollars de perte chaque trimestre

-

- - JUSTIN SULLIVAN / AFP

Uber, qui se prépare à entrer en Bourse prochainement, a continué à perdre des centaines de millions de dollars fin 2018.

Ses efforts pour se diversifier et tenter d'attirer nouveaux clients ou chauffeurs lui coûtent très cher. Uber a accusé 865 millions de dollars de perte nette sur les trois derniers mois de l'année.

Un déficit toutefois réduit par rapport au dernier trimestre 2017, où il atteignait 1,1 milliard et par rapport au troisième trimestre de cette année où il s'affichait également à un peu plus d'un milliard de dollars. Le groupe annonce également un chiffre d'affaires trimestriel de 3,02 milliards de dollars.

Les réservations brutes, soit principalement le montant perçu avant le paiement des conducteurs, ont atteint 14,16 milliards de dollars au dernier trimestre. Sur les trois derniers mois de 2017, il avait fait état de 11 milliards de dollars de réservations brutes.

Aujourd'hui, Uber ambitionne de devenir un acteur majeur dans les transports en diversifiant ses offres: location de voitures entre particuliers, stations de vélos électriques ou de trottinettes. Une stratégie qui coûte cher. Reste à savoir si ces efforts seront payants dans les mois et années à venir.

Uber doit aussi se défaire d'une très mauvaise image, forgée à coups de scandales sous le règne de son fondateur et ex-patron Travis Kalanick. Un fondateur poussé vers la sortie en 2017.

Son successeur Dara Khosrowshahi s'efforce donc de redorer l'image du groupe et d'assainir les finances pour rassurer les investisseurs, avant son entrée en bourse. Selon la presse, Uber aurait discrètement lancé une procédure début décembre pour une entrée en Bourse pour le premier trimestre.

Sandrine Serais avec AFP