BFM Business

VTC: les chauffeurs suspendent leur mouvement de grève

Les chauffeurs d'Uber suspendent leur mouvement jusqu'à lundi.

Les chauffeurs d'Uber suspendent leur mouvement jusqu'à lundi. - Mark Ralston - AFP

Les chauffeurs VTC, qui menaient un mouvement de protestation pour inciter Uber à relever ses tarifs, l'ont suspendu. Ils pourraient le reprendre lundi.

Trêve de Noël. Les chauffeurs de VTC suspendent leur mouvement le week-end de Noël. Ils étaient mobilisé ce vendredi 23 décembre, avec notamment une opération escargot de Roissy et Orly à Paris et une mobilisation à Lyon pour inciter Uber à relever ses tarifs, qu'ils jugent "indignes".

"Nous avons décidé, par respect pour la population, de suspendre le mouvement au moins jusqu'à lundi", a déclaré à l'AFP Fabian Tosolini (CFDT-Transports). "Nous allons faire la trêve des confiseurs pendant le réveillon de Noël", a confirmé Jean-Luc Albert de l'association Actif-VTC.

Un médiateur mène les négociations

Après l'échec mardi des discussions avec Uber, le gouvernement a chargé un médiateur de mener d'ici au 31 janvier une négociation sur quatre points: la tarification, les charges, la protection sociale et les conditions de déconnexion des plateformes. Uber, de son côté, a annoncé la création d'un fonds d'aide de deux millions d'euros.

Par ailleurs, la plateforme de VTC se dit "prête" à rogner ses marges ou augmenter ses tarifs, pour améliorer la couverture sociale des chauffeurs, "à condition que tout le secteur suive", affirme son directeur général pour l'Europe de l'Ouest, Thibaud Simphal dans le numéro de janvier du magazine Altereco.

D. L. avec AFP