BFM Business

Volkswagen bientôt visé par une action conjointe en justice

Un cabinet d’avocats propose aux automobilistes possédant une Volkswagen "truquée" de porter plainte ensemble contre le constructeur.

Si les plaintes s’accumulent en France contre Volkswagen, celle-ci pourrait lui porter un coup beaucoup plus rude en cas de défaite. Aidé par l’ordre des avocats, un cabinet parisien va porter devant la justice une plainte collective d’automobilistes s’estimant trompés par le constructeur.

Il ne s’agit pas là d’une action de groupe (ou class action), que seules les associations peuvent déclencher. Mais l’esprit s’en rapproche. La plus grosse différence étant que l’affaire sera jugée au pénal, et non au civil.

"Tout va dépendre du nombre de particuliers qui rallieront cette action"

Sur le site de l’ordre du barreau de Paris, il est ainsi possible de participer à cette action conjointe en suivant une procédure de "moins de 3 minutes". Mais quelle réparation peuvent donc attendre les automobilistes?

"Demander le remboursement de 10 à 20% de la valeur d’achat du véhicule me paraît raisonnable", estime Charles Constantin-Vallet, du cabinet éponyme, dans Le Parisien. Mais, prévient-il, "tout va dépendre du nombre de particuliers qui rallieront cette action en justice conjointe". Si l’effet de masse était au rendez-vous, la facture pourrait donc grimper pour le constructeur allemand.

Y.D.