BFM Eco

"Visas routards" pour les jeunes entre France et Brésil

La France et le Brésil signeront jeudi, pendant la visite du président François Hollande, un accord pour faciliter la mobilité des jeunes en leur octroyant des "visas routards" d'un an leur permettant de travailler, a indiqué mercredi le ministère des Affaires étrangères brésilien.

"Cela fait quelques années que le gouvernement français nous demande une solution juridique pour ces jeunes" qui arrivent souvent avec un sac-à-dos, a expliqué un responsable du ministère à un groupe de journalistes.

Le "Programme Vacances Travail", son nom officiel, accorde un certain nombre de visas (le quota étant différent selon chaque accord) sur une durée d'un an pour que les jeunes puissent travailler et compléter leurs revenus de part et d'autre de l'Atlantique, a précisé la même source.

Aujourd'hui un touriste peut rester un maximum de trois mois au Brésil et il n'a pas le droit de travailler.