BFM Business

Vélib': un million d'euros supplémentaire de pénalités pour Smovengo

Smovengo écope d'un million d'euros de pénalités de retard

Smovengo écope d'un million d'euros de pénalités de retard - Lionel BONAVENTURE / AFP

Le syndicat Autolib' Vélib' Métropole a décidé d'appliquer de nouvelles pénalités à Smovengo, pour son retard dans l'installation du nouveau Vélib'.

La facture s'alourdit pour Smovengo. Le syndicat Autolib' Vélib' Métropole a décidé ce vendredi de poursuivre ses sanctions financières contre le nouvel opérateur du Vélib'. 

"Le Syndicat ayant constaté que les 700 stations prévues au contrat pour le 1er janvier n'étaient toujours pas en service au 1er mars, les élus ont décidé d'appliquer 1 million d'euros de pénalités à Smovengo pour le mois en cours", précise le syndicat dans un communiqué.

Cette somme vient s'ajouter aux 2 millions d'euros de pénalités financières déjà décidées pour les retards accumulés en janvier et février.

Remboursement des abonnés

Ces sommes doivent permettre de financer les compensations accordées aux abonnés. Autolib' Vélib' Métropole a en effet décidé d'acter le remboursement des abonnés Vélib' ainsi que la non facturation au-delà de 30 minutes d'utilisation du Vélib' en février.

Ce remboursement pour janvier et février doit être entériné par un vote au début du mois d'avril. Les abonnés pourront alors faire une demande de remboursement sur le site velib-metropole.fr. 

Face au retard du déploiement du Vélib', la mairie de Paris a décidé de "reprendre la main" en mettant à contribution ses ingénieurs et techniciens aux côtés des équipes de Smovengo. 

De son côté, l'opérateur des vélos en libre-service s'est engagé à atteindre les 814 stations parisiennes d'ici le 1er juin, en déployant 10 stations par jour.

C. B