BFM Business

Trafic SNCF perturbé jeudi matin dans l'Ouest, après deux "accidents de personnes"

Le trafic entre Paris et l'Ouest de la France a été très perturbé, jeudi matin, pendant plusieurs heures.

Le trafic entre Paris et l'Ouest de la France a été très perturbé, jeudi matin, pendant plusieurs heures. - -

Le trafic SNCF entre Paris et l'Ouest de la France a été sérieusement perturbé dans les deux sens, ce jeudi matin, après deux accidents de personnes survenus sur les voies.

Le trafic ferroviaire a été perturbé dans les deux sens jeudi matin sur les axes Paris-Bretagne et Paris-Pays-de-Loire à la suite de deux "accidents de personnes", dont l'un a fait un mort, un jeune homme de 18 ans, aux premières heures de la matinée, a-t-on appris auprès de la SNCF et des pompiers.

A 6h55, le jeune homme de 18 ans a traversé les voies en gare de Montfort-le-Gesnois (Sarthe) près du Mans et a été mortellement heurté par un TER. Il s'agirait d'un accident, selon les premières constatations.

Jeunes imprudents

Selon l'Association des Voyageurs Usagers des Chemins de Fer de la Région Ouest (Avuc), trois à quatre jeunes ont imprudemment traversé les voies au lieu d'emprunter un passage souterrain prévu à cet effet. "L'Avuc s'interroge sur une co-responsabilité de la SNCF" dans cet accident, a expliqué Willy Colin, porte-parole de l'association.

"Il n'y a aucune présence humaine, c'est une gare fantôme qui sert de cadre à un énième drame", explique-t-il. L'Avuc réclame que la SNCF "assure un minimum de présence humaine" en rappelant qu'un drame similaire avait eu lieu en décembre 2011 dans une autre gare sarthoise, à Ecommoy.

Pied sectionné par un train

Peu avant l'accident de jeudi matin, une autre personne a eu le pied sectionné par un train au Cellier (Loire-Atlantique).

La circulation a été rétablie vers 9 heures, mais les perturbations du trafic SNCF ont touché une petite quinzaine de TGV à destination ou en provenance de l'Ouest: quatre ont pris deux heures de retard, six une heure, et les autres 30 minutes ou moins, a indiqué la SNCF. Des TGV ont été détournés vers Tours. Plusieurs TER Pays-de-Loire ont aussi subi des perturbations.