BFM Business

Trafic "peu perturbé" à la SNCF ce jeudi

Le taux de grévistes approche les 10% ce jeudi.

Le taux de grévistes approche les 10% ce jeudi. - Kenzo Tribouillard - AFP

La direction de la compagnie recensait 9,35% de grévistes ce jeudi, jugeant ce chiffre "dans un ordre de grandeur habituel".

Le trafic à la SNCF s'annonçait "conforme aux prévisions" et était "peu perturbé" jeudi par la grève à l'appel de la CGT-Cheminots, a indiqué la direction, qui comptabilisait 9,35% de grévistes.

La circulation des TGV est "normale" et neuf TER et Intercités sur dix sont maintenus, a confirmé une porte-parole de la SNCF à l'AFP, prévoyant un trafic "peu perturbé" en moyenne sur l'ensemble du territoire.

Le taux de gréviste était de 9,35% à l'échelle nationale, a ajouté la direction, jugeant que ce chiffre s'inscrivait "dans un ordre de grandeur habituel" par rapport aux grèves précédentes d'une journée à l'appel de la CGT (1er syndicat).

Situation "critique" dans le sud-est

La CGT-Cheminots entend protester contre "la politique d'emploi et le gel des salaires", a rappelé son secrétaire général, Laurent Brun, interrogé par l'AFP. Le forfait jours mis en place pour les cadres est "une attaque des 35 heures", selon lui.

Il a salué "une bonne journée de mobilisation", avec des actions "fortes localement, comme la fermeture de certaines gares". Sur la Côte d'Azur notamment, le trafic des TER était perturbé avec un train sur quatre sur plusieurs lignes et un sur deux entre Marseille et Nice, ont indiqué la SNCF et des usagers.

"C'est une situation critique, plus dégradée qu'au niveau national, mais pas catastrophique", a commenté la SNCF qui a calculé une moyenne de six trains sur dix en circulation pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un service minimum a été mis en place.

"Cette journée de grève est une première étape, la seconde sera celle de construire une unité syndicale", a expliqué Laurent Brun, précisant qu'il proposerait vendredi aux autres syndicats d'organiser une mobilisation "interfédérale".

Y.D. avec AFP