BFM Business

Toyota rappelle 400.000 véhicules en Arabie saoudite

BFM Business

Le ministère saoudien du Commerce a annoncé, mercredi 25 décembre, le rappel de 400.000 véhicules Toyota fabriqués entre 2005 et 2010 pour un problème d'accélérations involontaires.

Il a ajouté que ces véhicules seraient dotés d'un système de freinage, de nature à empêcher ces accélérations involontaires.

En 2009, Toyota avait été montré du doigt pour de possibles vices de conception, notamment dans les systèmes électroniques, après des accidents suspects abondamment couverts par les médias américains.

Le groupe avait alors dû rappeler en urgence un total de 8,7 millions de véhicules entre septembre 2009 et février 2010.

Mais, en octobre 2013, un tribunal américain a dégagé la firme japonaise de toute responsabilité dans un accident mortel provoqué par une accélération involontaire, l'un des affaire qui été à l'origine, avec d'autres, de ce que les milieux politico-médiatiques nippons avaient qualifié de "Toyota bashing"

BFMbusiness.com & AFP