BFM Business

Thalys obtient un financement de 120 millions d'euros

Thalys devient une entreprise ferroviaire en France et en Belgique, détenue à 60% par la SNCF et à 40% par la SNCB.

Thalys devient une entreprise ferroviaire en France et en Belgique, détenue à 60% par la SNCF et à 40% par la SNCB. - Philippe Huguen - AFP

Il s'agit du premier financement externe pour la compagnie ferroviaire qui dessert notamment Bruxelles et Amsterdam.

Comme la SNCF ou Eurostar, Thalys a été durement frappé par la pandémie covid. L'an passé, le chiffre d'affaires de la compagnie ferroviaire aux TGV rouges qui dessert notamment Bruxelles et Amsterdam a ainsi fondu de 70% avec une perte de 137 millions d'euros.

L'entreprise contrôlée par la SNCF et la SNCB (chemins de fer belges) a donc besoin d'argent frais. Elle annonce ce mardi avoir obtenu un prêt bancaire de 120 millions d'euros avec une maturité de 4 ans. Cette opération constitue le premier appel au financement externe dans l’histoire de l’entreprise ferroviaire et vient d’être approuvée par le Conseil d’administration de Thalys.

Avenir sécurisé

"Nous nous réjouissons tous chez Thalys de la conclusion de cette opération. Elle permet de sécuriser l’avenir de Thalys dans un contexte de levée des restrictions de déplacement et de reprise progressive de l’activité. Ce financement s’intègre pleinement dans le plan de redressement de Thalys, qui se poursuit. Avec la réalisation de cette opération, Thalys peut se concentrer sur sa relance commerciale et reprendre le chemin de la croissance" s’est félicité Bertrand Gosselin, CEO de Thalys.

Rappelons que de son côté, Eurostar (liaison vers la Grande-Bretagne), filiale à 55% de la SNCF, a conclu il y a quelques jours un accord de financement de 250 millions de livres (290 millions d'euros) avec ses actionnaires et ses banques pour éviter la faillite. La SNCF a pour projet de fusionner Eurostar à Thalys.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business