BFM Business

TGV: la facture des usagers s'envole

Selon un rapport d'audit dévoilé ce mardi par le quotidien <i> Les Echos</i>, le prix moyen par kilomètre et par voyageur du TGV a augmenté deux fois plus vite que l'inflation entre 2002 et 2009.

Selon un rapport d'audit dévoilé ce mardi par le quotidien <i> Les Echos</i>, le prix moyen par kilomètre et par voyageur du TGV a augmenté deux fois plus vite que l'inflation entre 2002 et 2009. - -

Selon un rapport dévoilé ce mardi par le quotidien Les Echos, le prix moyen par kilomètre et par voyageur du TGV a augmenté deux fois plus vite que l'inflation entre 2002 et 2009. Explications.

Selon un rapport d'audit dévoilé ce mardi par le quotidien Les Echos, le prix moyen par kilomètre et par voyageur du TGV a augmenté deux fois plus vite que l'inflation entre 2002 et 2009.

La SNCF avance plusieurs raisons pour expliquer cette hausse constatée.

Selon la compagnie, les clients ont plus été plus nombreux à voyager en première classe pendant cette période. Le prix du billet y étant plus élevé qu'en seconde classe, l'augmentation de la facture moyenne est logique. La SNCF indique d'ailleurs que le TGV a été emprunté plus souvent pour des voyages d'affaires que par le passé.
Autre explication fournie, la multiplication des services payants mis à disposition des voyageurs, notamment les services à bord. Eux aussi contribuent à gonfler la note.

La facture moyenne a donc bien augmenté deux fois plus que l'inflation, reconnait la SNCF, mais cette hausse n'est pas répercutée sur tous ses clients. Toujours d'après elle, les usagers qui ont voyagé en seconde classe et sur des trajets longs, par exemple, n'ont pas ressenti d'augmentation significative.
La compagnie qui ne se prive pas de rappeler que le TGV français reste nettement moins cher que ses homologues européens.