BFM Business

SNCM: Valls invite les salariés à discuter "pour trouver la bonne solution"

Manuel Valls a assuré comprendre les inquiétudes des salariés de la SNCM.

Manuel Valls a assuré comprendre les inquiétudes des salariés de la SNCM. - -

Le Premier ministre à, ce dimanche 6 juillet, donné raison au secrétaire d'Etat Frédéric Cuvillier, qui estime que le redressement judiciaire est la meilleure issue pour la société. Il a toutefois affirmé "comprendre l'inquiétude des salariés".

Alors que la tension monte entre les salariés de la SNCM et l'exécutif, Manuel Valls tente de calmer le jeu. En déplacement dans le Gard ce dimanche 6 juillet, le Premier ministre a approuvé le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, estimant que ce dernier a "eu raison de dire la vérité".

Frédéric Cuvillier a, en effet, déclaré dans La Provence que "la voie redressement judiciaire" favorisée par "la direction de l'entreprise" est "le seul moyen pour redonner un avenir à la SNCM, faire qu'elle redevienne un fleuron".

La grève conduit à la faillite de la SNCM

Manuel Valls a néanmoins indiqué comprendre "l'angoisse des salariés de la SNCM"."Mais je leur demande de se mettre autour de la table pour trouver la bonne solution pour l'entreprise et donc pour eux-mêmes".

"Un médiateur (Louis Gallois, ndlr] a été nommé, il sera sur place dès demain, il faut trouver les bonnes solutions qui, demain, permettent à cette entreprise de repartir", a-t-il poursuivi.

"Mais pas dans les conditions actuelles parce que, aujourd'hui, chaque jour de grève conduit à la faillite de cette entreprise", a-t-il poursuivi. Les syndicat ont, samedi 5 juillet, voté la reconduction du mouvement de grève, entamé le 24 juin, jusqu'à lundi.

J.M. avec AFP