BFM Business

Sécurité routière: le Code de la route évolue pour protéger piétons et cyclistes

Cycliste. (Illustration)

Cycliste. (Illustration) - AFP

En conformité avec le plan d'action décidé le 5 mars 2014 après la constatation d'une mortalité accrue des piétons et des cyclistes, le Code la route évolue ce mercredi pour protéger les "mobilités actives". Le gouvernement relève dans son communiqué daté de mercredi que "les cyclistes sont particulièrement vulnérables, notamment en ville, victimes d'accidents le plus souvent provoqués par les modes motorisés".

Ce sont donc ces "manœuvres dangereuses" et "incivismes" qui font l'objet aujourd'hui l'objet de changements dans le Code de la route.

Ainsi, le décret publié le 4 juillet introduit:

la notion "d’arrêt ou stationnement très gênant", visant le stationnement et l’arrêt sur les aménagements destinés aux piétons et aux cyclistes ;

l’autorisation de circulation des cyclistes suffisamment loin des zones d’ouverture de portières ;

l’autorisation du chevauchement d’une ligne continue pour le dépassement d’un cycliste, lorsque la visibilité le permet ;

la généralisation des "doubles sens cyclables", sur les voies où la vitesse est limitée à 30 Km/h, ou moins.

Un arrêté interministériel introduisant de nouvelles signalisations sera publié dans le courant de l'été, est-il également précisé.

D. N.