BFM Business

Révolutionnaire: la voiture qui se gare toute seule

Avec le système Valeo de voiturier automatique, une seule pression sur votre smartphone suffira pour que votre auto se gare seule.

Avec le système Valeo de voiturier automatique, une seule pression sur votre smartphone suffira pour que votre auto se gare seule. - -

Valeo a choisi le salon automobile de Francfort (ouvert au public du 12 au 22 septembre) pour dévoiler sa dernière innovation au grand public: le voiturier automatique, un système bourré d'électronique qui permet à votre auto de se garer vraiment toute seule. Explications.

Ami(e)s automobilistes, qui d'entre vous n'a jamais connu la galère du stationnement? Les rendez-vous ratés, les soirées amputées, à cause d'une voiture à garer dans des parkings saturés? Bientôt, ces petits soucis du quotidien ne seront plus une fatalité. Ce mardi au salon de l'auto de Francfort, Valeo présente en avant-première mondiale une innovation bluffante: le voiturier automatique, nom de baptême "Valet Park4U".

Du bout de votre smartphone, et grâce à une appli dédiée, ce système permet d'ordonner à votre voiture d'emprunter sans personne au volant les allées de n'importe quel parking, de trouver un emplacement libre et de s'y garer en manoeuvrant au centimètre près, le tout à 100% en pilotage automatique. Il ne s'agit donc pas de radiocommander votre véhicule, mais simplement d'activer le dispositif en une pression sur votre smartphone... La voiture fait le reste (vidéo ci-dessous). Elle est même capable de reconnaître les places réservées aux personnes handicapées, en identifiant la couleur bleue de l'emplacement.

"Un homme ne ferait pas mieux", promet Guillaume Devauchelle, directeur de l'Innovation du groupe Valeo. "Vous appuyez sur un bouton, et la voiture va chercher toutes les places"... évidemment sans rien percuter.

Les premiers véhicules équipés à partir de 2017

"Techniquement, ce n'est pas un rêve", assure Guillaume Devauchelle. De fait, le véhicule "intelligent" est bardé de caméras, de capteurs à ultrasons pour déceler et éviter les obstacles, et même d'un scanner laser inédit, capable de reconstituer l'environnement de la voiture en 3D. "C'est parfaitement sûr: la voiture s'arrête si un piéton, ou si un ballon fait obstacle", explique le responsable R&D de Valeo.

Le développement de cette technologie serait suffisamment avancé pour espérer la voir dans une voiture grand public à partir de 2017. A ceux qui craindraient pour la sécurité des liaisons entre le smartphone et la voiture, Valeo promet des communications chiffrées affichant "le même niveau de sûreté que les transactions bancaires".

Reste la question du prix... "Le capteur [mis au point par Valeo] est 200 fois moins cher que les capteurs existants", avance simplement Guillaume Devauchelle, sans dévoiler le surcoût réel pour équiper un véhicule d'un tel système. Mais "on vise le grand public", rassure-t-il.

Une superbe vitrine... mais haut de gamme

Benjamin Lyonnet, journaliste au magazine Auto Plus, ne se montre pas aussi optimiste quant à la démocratisation d'un tel système embarqué: "Trois ans c'est très court, les constructeurs mettent du temps à développer leurs modèles, et ce sera forcément mis en place sur du très haut de gamme".

"C'est une superbe vitrine, reconnaît Benjamin Lyonnet, mais ce ne sera pas une Clio, ce ne sera pas une 208, j'en doute très fortement". Avant de pouvoir s'offrir pareille technologie, on peut donc s'attendre à ce que Monsieur Tout-le-Monde soit obligé de passer son tour... sauf dans le parking!

Alexandre Le Mer