BFM Eco

RER B: les rames réfrigérées se font toujours attendre

Sur cette ligne extrêmement fréquentée, toutes les rames ne sont pas réfrigérées. Un calvaire pour les nombreux usagers qui doivent l'emprunter par fortes chaleurs.

Avec 40°C attendus au plus chaud de la journée ce vendredi à Paris, le mercure devrait exploser dans les transports en commun, notamment le RER B, qui n'est pas encore entièrement équipé de rames réfrigérées.

Des milliers d'usagers continuent en effet chaque jour d'emprunter les anciens wagons de cette ligne qui doivent être remplacés depuis 2018 par de nouveaux plus modernes et, surtout, équipés de la climatisation. Mais depuis deux ans, la découverte d'amiante associée aux grèves puis à la crise du coronavirus ont repoussé cette échéance.

Une mise en service fin 2020?

Une situation inacceptable pour les associations d'usagers, qui aimeraient que la SNCF passe la vitesse supérieure pour mettre ces rames réfrigérées en service. Ou au moins "qu'elle déploie des points de fraîcheur dans les gares, mais même ça c'est pas prévu", déplore au micro de BFM Paris Alice Sebbag, de l'association "La Vignette du Respect".

Ile-de-France Mobilités souhaite de son côté que ces rames réfrigérées soient mises en service d'ici la fin de l'année 2020.

Quelles lignes pour un voyage au frais?

Si le RER B devrait être un calvaire ce vendredi pour ses usagers, de nombreuses lignes du réseau RATP sont équipées d'un système de ventilation et devrait permettre aux voyageurs de se déplacer au frais.

La ventilation réfrigérée est par exemple fonctionnelle sur les lignes 1, 2, 5, 9 et 14 du métro. Concernant les lignes 4, 7, 7bis, 8 et 13, la ventilation mécanique forcée y est active. En revanche, en cas de fortes chaleurs, il est conseillé d'éviter les lignes 3, 3bis, 6, 7bis, 10, 11 et 12, qui ne sont équipées que d'une ventilation naturelle. En résumé, il est seulement possible d'y ouvrir les fenêtres.

Du côté du RER, il est possible d'être au frais sur la ligne A, entièrement équipe de ventilation. Sur le RER B, seulement 75% des rames sont ventilées, contre un tiers d'entre elles dans le RER C. Concernant le RER E, seulement 13 rames sur 66 sont ventilées. Pas de chance, en revanche, pour les usagers du RER D, qui doivent faire sans aucun système de ventilation.

Concernant les bus, seules 287 lignes sur 3700 sont climatisées.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions