BFM Business

Renault scinde en deux l'ancien poste de Carlos Tavares

Carlos Tavares a quitté Renault le 29 août dernier.

Carlos Tavares a quitté Renault le 29 août dernier. - -

Le constructeur automobile a annoncé, ce mardi 3 septembre, que la fonction de Carlos Tavares allait être séparée en deux. Deux postes de directeurs délégués vont être créés: un à la compétitivité, l'autre à la performance.

Carlos Ghosn, le PDG de l'alliance Renault-Nissan, divise-t-il pour mieux règner? Renault a annoncé, ce mardi 3 septembre, un projet de réorganisation hiérarchique qui fait suite au départ de son numéro deux, Carlos Tavares, dont la fonction sera désormais scindée en deux.

Le constructeur automobile va ainsi créer deux nouveaux postes de directeur délégué, un à la compétitivité, un à la performance, qui seront placés directement sous l'autorité de Carlos Ghosn. Celui-ci assure actuellement l'intérim de Carlos Tavares.

Ces deux directions recouperont les fonctions assurées jusqu'à la semaine dernière par le désormais ex-directeur général délégué de Renault.

Des propos qui avaient fait l'effet d'une bombe

Carlos Tavares avait fait savoir, dans une interview à l'agence Bloomberg, le 14 août dernier, qu'il trouvait son costume de numéro deux un peu trop étroit et se verrait ainsi bien à la tête d'un grand groupe automobile. Il évoquait General Motors, notamment.

Ces propos ont fait l'effet d'une bombe chez Renault. Carlos Ghosn, qui tient à sa place de leader incontesté dans le groupe, n'aurait pas du tout apprécié cette sortie de son lieutenant.

Jeudi 29 août, la direction, soutenue également par les syndicats du groupe, a ainsi mis fin aux fonctions de Carlos Tavares. Un divorce qui aurait été acté "d'un commun accord" entre le dirigeant et l'entreprise, selon le communiqué alors publié par Renault.

J.M. avec Reuters