BFM Business

Renault patine en Corée du Sud

L'usine de Renault Samsung Motors en Corée du Sud dégraisse pour baisser sa production.

L'usine de Renault Samsung Motors en Corée du Sud dégraisse pour baisser sa production. - -

"4500 salariés de l’usine sud-coréenne de Renault Samsung Motors se verront proposer un départ volontaire", a indiqué le groupe, ce 10 août. Les ventes ont tellement reculé que la marque ralentit sa production.

Face au ralentissement économique mondial, Renault réduit ses effectifs en Corée du Sud. La filiale du groupe Renault Samsung Motors a présenté, vendredi 10 août, un plan de départs volontaires dans son usine coréenne. RSM va se délester de 4500 salariés pour baisser la production de son usine.

Depuis début 2012, les ventes de Renault Samsung Motors ont reculé de 33% sur l'ensemble de l'année. C’est la pire performance des constructeurs auto pour la période. Et outre un marché domestique et international déprimé, le constructeur subit la concurrence féroce de son compatriote Hyundai-Kia.

Nissan appelé à la rescousse

Pour couronner le tout, Renault Samsung Motors est doté d’une gamme très restreinte, composée de seulement cinq véhicules: des berlines statutaires et un 4X4. Les ventes de deux de ces modèles, la Latitude et le Koléos, commercialisés sous la marque Renault, sont également décevantes.

Pour inverser la tendance, Renault a décidé, fin juillet, d'investir 160 millions de dollars afin de permettre à son usine coréenne de concevoir à partir de 2014 un 4X4 Nissan. Une nouvelle fois, le partenaire japonais est donc mis à contribution pour limiter les dégâts au sein du groupe Renault.

Mathieu Sevin