BFM Business

Renault monte en puissance au Brésil

L'usine de Curitiba, au Brésil, va produire 100 000 moteurs de plus pour les véhicules de Renault.

L'usine de Curitiba, au Brésil, va produire 100 000 moteurs de plus pour les véhicules de Renault. - -

Le groupe a décidé d'augmenter ses capacités de production de moteurs dans ce pays. L'idée est d’en fabriquer 100 000 de plus dès l'an prochain pour atteindre les 8% de parts de marché au Brésil en 2016.

Le Brésil est plus que jamais l'un des piliers de la stratégie de mondialisation de Renault. Le constructeur vient d’annoncer qu’il allait augmenter de 25% les capacités de production de moteurs dans le pays. C'est l'usine de Curitiba qui va bénéficier de ce renforcement.

Le site tourne aujourd'hui au maximum de ses capacités. Renault va y investir 16 millions d'euros, qui serviront à augmenter la surface de 5000 m2. Ces aménagements lui permettront de fabriquer 100 000 moteurs supplémentaires dès 2013. Ils serviront à équiper des modèles comme les Logan, Sandero et Duster qui sont commercialisés au Brésil sous la marque Renault. Ils pourront aussi être utilisés par le partenaire Nissan.

Profiter de ce marché en pleine expansion

Au total, l'alliance Renault-Nissan est à la tête de deux usines de moteurs dont les capacités vont atteindre les 500 000 unités par an. Renault et ses partenaires comptent bien utiliser cette production supplémentaire pour augmenter leurs parts de marché, non seulement au Brésil mais aussi dans toute la région.

Ainsi, pour Renault, le Brésil est devenu le deuxième marché, derrière la France. Il détient actuellement 6,8% de parts de marché dans le pays. Avec ce surcroît de production, d’ici 2016, Renault compte bien atteindre 8% de ce marché en plein boom.

Mathieu Sevin et BFMbusiness.com