BFM Business

Quand le chanteur d'Iron Maiden sauve Air Djibouti

Le chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson, est également pilote et propriétaire d'une compagnie de maintenance des avions.

Le chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson, est également pilote et propriétaire d'une compagnie de maintenance des avions. - FRANCESCO DEGASPERI - AFP

Une des plus vieilles compagnies aérienne d'Afrique, mise en faillite depuis 2002, a recommencé à faire voler ses appareils cette semaine. Une reprise des activités à laquelle a participé Bruce Dickinson, le chanteur d'Iron Maiden.

Le hard rock à la rescousse d'une des compagnies aériennes les plus anciennes d'Afrique. Air Djibouti a inauguré cette semaine son premier vol depuis sa mise en faillite, en 2002. Une renaissance de la compagnie étatique à laquelle n'est pas étranger le chanteur du groupe mythique de hard rock, Iron Maiden.

La gestion de la compagnie a été confiée à Cardiff Aviation, une société de maintenance d'avions et de formation de pilote dont le propriétaire n'est autre que Bruce Dickinson. On le sait peu, mais l'interprète du groupe culte est un passionné d'aviation, également pilote et instructeur sur Boeing 757 et 737. C'est même lui qui prenait les commandes du jet de son groupe lors de leurs tournées, selon Libération. Un appareil nommé "Ed Force One", du nom de la mascotte d'Iron Maiden.

La compagnie veut devenir un hub régional

Ce premier vol reliait Djibouti à Hargeisa, en Domaliland. Pour cette inauguration, un avion-cargo de type Fokker, avec 6 tonnes de marchandises, a été choisi. D'autres vols du même type sont prévus la semaine prochaine à destination du Kenya, du Soudan et de la Somalie. L'objectif: desservir l'Afrique de l'ouest et la côte est des Etats-Unis grâce à un partenariat avec Miami.

En effet, Djibouti ambitionne de devenir un hub régional en réceptionnant des cargos dans son port, pour ensuite acheminer les marchandises par avion. Mais la compagnie devrait aussi relancer le transport de passager, en novembre prochain.

Petit État de la Corne de l'Afrique qui compte à peine plus de 870.000 habitants, Djibouti s'est lancé dans une politique de grands travaux, financés par des banques chinoises, avec la construction de deux nouveaux aéroports, six nouveaux ports maritimes et l'inauguration prévu à l'automne d'une ligne ferroviaire avec Addis Abeba.

William Faivre avec AFP