BFM Business

PSA mise sur le "made in France"

Les employés du site de PSA à Poissy développeront bientôt un nouveau modèle du groupe.

Les employés du site de PSA à Poissy développeront bientôt un nouveau modèle du groupe. - Thomas Samson - AFP

Le groupe vient d'attribuer à l'usine de Poissy un nouveau modèle. Il s’agit d’un véhicule compact qui viendra enrichir la gamme de sa marque "premium" DS.

Le patron de PSA Carlos Tavares l'avait dit il y a un an : l'usine de Poissy sera spécialisée dans la fabrication des modèles haut de gamme du groupe PSA. Et cela se confirme aujourd'hui, puisque le site va fabriquer une nouvelle DS.

Selon nos informations, il s'agirait d'une citadine, un véhicule au gabarit proche de l'actuelle DS 3, mais en cinq portes. Les premiers exemplaires, eux, devraient sortir des chaînes de montages en 2018.

150 millions d'euros d'investissement

D'ici là, le groupe va investir 150 millions d'euros pour moderniser l'usine. Il s'agit d'installer la nouvelle base technique, qui permettra de fabriquer indifféremment des modèles pour les marques Peugeot, Citroën et DS en limitant les investissements.

Une bonne nouvelle, notamment saluée par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, qui devrait être suivie par d'autres. Dans le cadre des accords de compétitivité signés en 2013, le groupe s'est en effet engagé à attribuer à l'ensemble de ses usines en France au moins un nouveau modèle.

Pour rappel, PSA a récemment franchi une étape en vue de faire de DS une marque autonome, avec le restylage de la DS5. Cette nouvelle version abandonne ainsi toute référence à Citroën, sa marque d’origine. Et incarne les ambitions du patron du groupe, Carlos Tavares, qui souhaite en faire "le symbole du luxe et du glamour à la française".

Mathieu Sévin