BFM Business

PSA: Louis Gallois à la tête du conseil de surveillance ?

Un prochain conseil devrait se tenir le 18 février soit, juste avant le 19 février. (Ici, le site PSA de Chartres-la-Bretagne).

Un prochain conseil devrait se tenir le 18 février soit, juste avant le 19 février. (Ici, le site PSA de Chartres-la-Bretagne). - -

Le constructeur se rapproche d'une augmentation de capital à laquelle participeraient le chinois Dongfeng et l'Etat. Leur venue entraînerait la nomination d'un nouveau président du conseil de surveillance, le nom de Louis Gallois revenant avec insistance.

PSA est en train d'amorcer une transformation radicale. Le constructeur automobile ne commente pas encore les informations rapportées par plusieurs médias comme quoi le chinois Dongfeng et l'Etat participerait à une prochaine augmentation de capital de 3 milliards, à hauteur de 750 millions chacun, ce qui les amèneraient à détenir 14% du capital.

Ce schéma aurait été validé dimanche, lors d'un conseil de surveillance qui a duré plusieurs heures. Et, selon nos informations, la piste de l'entrée conjointe de l'Etat français et de Dongfeng serait toujours d'actualité.

Plusieurs détails devraient encore être précisés, notamment le montant exact de la prise de participations de ces deux nouveaux actionnaires. La famille Peugeot pourrait également remettre au pot environ 100 millions d'euros.

Un nouveau président du conseil de surveillance

Autre question : qui remplacerait Thierry Peugeot à la tête du conseil de surveillance ? Si l'Etat et Dongfeng entrent au capital de PSA, il est fort probable que la gouvernance du constructeur automobile s'en trouve bouleversée. Le nom de Louis Gallois, qui fait déjà partie du conseil du surveillance en tant que "membre indépendant", revient avec insistance.

Toutefois, le conseil de surveillance de dimanche n'a rien acté de façon définitive. Un prochain conseil devrait se tenir le 18 février soit, juste avant le 19 février, date à laquelle PSA présentera ses résultats financiers de 2013. PSA devrait alors, ce même jour, présenter les grandes lignes de son augmentation de capital.

La rédaction