BFM Business

PSA continue de dégraisser en douceur

1.000 départs volontaires supplémentaires vont être proposés par la direction de PSA.

1.000 départs volontaires supplémentaires vont être proposés par la direction de PSA. - Thomas Samson - AFP

La direction du constructeur a proposé aux syndicats un nouveau plan de départs, dont 1.000 volontaires et 1.600 congés seniors.

PSA continue de tailler dans ses effectifs, presque sans faire de bruit. La direction du constructeur français a en effet proposé aux syndicats ce mercredi 4 novembre, lors d'un comité central d'entreprise, de reconduire les mesures concernant l'évolution de ses effectifs avec entre autres 1.600 départs de congés seniors et 1.000 départs "volontaires".

Dans un communiqué, la CGT, a annoncé de son côté "un nouveau plan de 2.650 suppressions d'emplois" dont "1.600 congés seniors non remplacés et 1.050 départs dits volontaires", accusant la direction de provoquer "une hémorragie de l'emploi inacceptable". Soulignant que "depuis le 1er janvier 2013, ce sont plus de 15.000 emplois qui ont disparu en France", le syndicat "exige l'annulation de ce nouveau plan de suppression d'emplois et l'embauche des précaires en CDI".

Conséquence du "contrat social" de 2013

Interrogée par l'AFP, la CFTC a quant à elle assuré que ces chiffres ne correspondaient pas à l'annonce de nouvelles suppressions d'emplois mais "s'inscrivent dans le nouveau contrat social signé en 2013 qui prévoit ces départs en échange de contreparties".

Un porte-parole de la direction interrogé par l'AFP a également confirmé que PSA avait présenté mardi aux syndicats lors d'un CCE de reconduire un certain nombre de mesures "dans la continuité du DAEC 2013 (Dispositif d'Adéquation des Emplois et des compétences)". Il a notamment cité parmi ces mesures: les "mobilités externes sécurisées, (les) congés longue durée, l'accueil d'un jeune en alternance pour un collaborateur adhérant à un congé de maintien dans l'emploi des seniors et (la) formation renforcée pour les mobilités internes".

Y.D. avec AFP