BFM Business

Pilote de ligne, un métier d’avenir

Le pilote d'un Boeing B737-300 QC de la compagnie Europe Airpost, à l'aéroport de Roissy, le 21 mars 2007.

Le pilote d'un Boeing B737-300 QC de la compagnie Europe Airpost, à l'aéroport de Roissy, le 21 mars 2007. - Olivier Laban-Mattei - AFP

Selon une étude de l'avionneur Boeing, le secteur aérien aura besoin de près de 600.000 nouveaux pilotes d'ici 20 ans. Objectif: répondre à la demande d'un secteur en forte croissance.

Le secteur aérien recrute, et la tendance devrait s'intensifier dans les 20 prochaines années. Selon l'étude "Pilot and Technician Outlook" de l'avionneur américain Boeing, 558.000 nouveaux postes de pilotes seront à pourvoir d'ici 2034. Ce qui représente une croissance astronomique, puisqu'ils ne sont que 150.000 actuellement. 

Rien qu'en Asie-Pacifique, la demande s'élèvera à près de 230.000 nouveaux pilotes. En Europe, 95.000 pilotes seront nécessaires. Mais dans l'ensemble, toutes les régions du monde vont recruter. 

Des recrutements aussi de techniciens de maintenance

En cause: d'une part de nombreux départs à la retraite, qu'il faudra remplacer. Surtout, le secteur est en croissance de près de 6% par an depuis plusieurs années. Une nouvelle fois, c'est principalement l'Asie Pacifique et le Moyen-Orient qui tirent le trafic aérien vers le haut.

Boeing prévoit également une hausse du nombre d'avions. L'avionneur estime que les compagnies aériennes ajouteront 38.000 nouveaux appareils à la flotte mondiale sur les 20 prochaines années. Conséquence: plus de 600.000 nouveaux techniciens de maintenance devront également être recrutés sur la même période.

Hadrien Bect