BFM Business

Paris: la RATP veut supprimer des strapontins sur la ligne 13 du métro

Pour améliorer la fluidité de la ligne 13 du métro, la RATP et Ile-de-France Mobilités ont présenté une série de mesures dont la suppression de strapontins, le déploiement d'agents supplémentaires et le renfort de la ligne de bus 528.

Souvent présentée comme la "ligne de l’enfer", la ligne 13 du métro parisien est devenue le cauchemar de beaucoup d’usagers dans les sous-sols de la capitale. 650.000 personnes empruntent chaque jour cette ligne de 24 kilomètres régulièrement saturée et où les nombreux incidents rendent parfois les conditions de transport insupportables. D'autant qu'elle affiche le taux de charge le plus important du réseau en heure de pointe, notamment en raison de ses deux branches nord particulièrement denses.

Pour répondre à l’agacement de ses passagers, la présidente d’Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, ainsi que la patronne de la RATP Catherine Guillouard, ont annoncé ce mercredi une série de mesures censées "améliorer le confort, l’information voyageur et les services".

Il faut dire que cette ligne, la troisième la plus fréquentée, voit son trafic croître de 3% par an. Et aucune amélioration n’est attendue avant 2020, date de l’ouverture du prolongement de la ligne 14 à la mairie de Saint-Denis censé "absorber 25% du trafic de l’un des tronçons les plus chargés", notent Les Échos.

D’où la nécessité de mettre rapidement en place un plan pour rendre les déplacements des usagers plus agréables. Celui-ci comprend notamment la suppression de strapontins "pour améliorer la fluidité dans les trains". Une mesure que nombre d'internautes ont critiqué sur les réseaux sociaux.

Renfort de la ligne 528 et déploiement d'agents supplémentaires

Le plan prévoit également le renfort de la ligne de bus 528 "qui relit Saint-Lazare à Porte de Clichy et qui va avoir une fréquence de 5 minutes à l’heure de pointe. C’est vraiment un moyen de substitution fort pour la ligne 13", explique Laurent Probst, directeur général d'Ile-de-France Mobilités.

S’agissant de l’information voyageurs, 65 personnes supplémentaires seront déployées "dans les stations les plus critiques pour orienter les usagers", ajoute Laurent Probst. Côté confort, la RATP prévoit de faire appel à davantage d’agents de propreté et de "travailler sur les trains, les espaces pour améliorer la lumière et l’accueil".

Enfin, des points de recharge USB pour téléphone portable devraient être installés sur certains quais.

P.L avec BFM Paris