BFM Business

Où achète-t-on le plus de Porsche, Ferrari et autres Tesla en France?

BFM Business

Porsche, Aston Martin, Ferrari, Rolls-Royce, Tesla… Bienvenue dans le monde des voitures à plus de 100.000 euros. A moins que vous viviez à Monaco, vous ne devez pas en croiser pas très souvent. Et pour cause, ces constructeurs de bolides et de limousines très cossues n'en vendent que quelques exemplaires par an dans l’Hexagone.

Un exemple avec Ferrari. Selon le CCFA, à peine 174 exemplaires de la mythique marque italienne ont été immatriculés en France sur l'année 2014. Le département qui en raffole le plus? Les Hauts-de-Seine (22 immatriculations) suivi de Paris (17) et de la Haute-Garonne (14). La présence de ce dernier département sur ce podium fait d’ailleurs figure d’exception.

Car en règle générale, trois départements se détachent en ce qui concerne les ventes de voitures de luxe: les Hauts-de-Seine, Paris et les Alpes-Maritimes. Logique pour les deux premiers. Paris et les Hauts-de-Seine sont les deux départements qui ont le plus haut niveau de PIB par habitant avec respectivement 75.439 euros et 73.277 euros (source Insee 2005). Et si les Alpes-Maritimes sont loin derrière (27.723 euros), la Côte d’Azur compte quelques villes très riches (Nice, Cannes, Antibes, Menton…) et une population plus âgée. Or, il faut savoir que l’âge moyen d’un acquéreur de voiture neuve était de 52,4 ans en 2014. Les Alpes-Maritimes sont ainsi le premier département pour les Rolls Royce (34 ventes entre 2009 et 2014) et les Bentley (110 sur la même période).

1% des habitants des Alpes-Maritimes roule en Porsche

Parmi les grandes marques de voitures de luxe, c’est évidemment Porsche qui vend le plus d'exemplaires en France. Et de loin. Entre 2009 et 2014, la marque du groupe Volkswagen en a ainsi immatriculé 1.342 à Paris. 1.112 dans les Alpes-Maritimes et 1.098 dans les Hauts-de-Seine. C'est sur la Côte d'Azur que la proportion d'automobilistes propriétaire d'une Porsche est la plus élevée de France. Plus d'un habitant des Alpes-Maritimes sur cent sillonne les routes de la Riviera dans l'un des nombreux modèles de la marque allemande. 

En ce qui concerne les véhicules de grand luxe, les immatriculations se font, en revanche, au compte-goutte. Prenez Aston Martin par exemple. Le CCFA a recensé à moins 600 immatriculations dans toute la France entre 2009 et 2014. Et c’est Paris qui arrive largement en tête avec 243 voitures devant le département du Rhône (65) et la Gironde (58). Ces deux départements sont certes plutôt riches mais ne sont pourtant pas les plus gros acheteurs de voitures de luxe. En dehors des Aston Martin. Bordeaux et Lyon compteraient-ils plus de fans de James Bond que la moyenne? Non c’est simplement que le revendeur officiel Aston Martin –Auto Performance- dispose de deux succursales en province à Lyon et Bordeaux. Or nombre des acheteurs de ce type de véhicules préfèrent les formules de leasing ou de LOA à l'achat classique à crédit. C'est donc le concessionnaire qui les immatricule et en garde la propriété jusqu'à l'échéance du contrat.

C'est pour cette raison, qu'en matière de luxe, les spécificités régionales sont souvent liées à la présence d’un revendeur sur le territoire. Comme pour Cadillac qui vend le plus de voitures en… Indre-et-Loire. Entre 2009 et 2014, on a acheté 48 Cadillac dans le département de Tours contre 18 à Paris par exemple. La ville d’Indre-et-Loire compte un concessionnaire spécialisé dans les marques américaines comme Cadillac (Chassay Auto).

Et quid de l’électrique là-dedans? Qui achète le plus de Tesla? La marque américaine n’a vendu que quelques centaines de voitures dans l’Hexagone depuis son lancement (dont 328 en 2014). Et c’est dans les Hauts-de-Seine qu’on raffole le plus de ces puissantes électriques. 124 y ont été immatriculées depuis le lancement de la marque. Suivent Paris (76), les Yvelines (39) et les Bouches-du-Rhône (28). Le succès du Californien dans ce dernier département s’explique par la présence d’une succursale de la marque à Aix-en-Provence.

F.B.