BFM Business

New York offre un grand lifting à ses aéroports

Depuis son ouverture en 1939, La Guardia avait besoin d'une sérieuse rénovation

Depuis son ouverture en 1939, La Guardia avait besoin d'une sérieuse rénovation - Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

8 milliards de dollars vont être investis pour rénover les 3 principaux aéroports de la plus grande ville des Etats-Unis. La moitié sera consacrée à La Guardia, qui n'a pas été rénové depuis son ouverture en... 1939.

Personnel mal-aimable, locaux défraîchis, propreté qui laisse à désirer, atterrir à la Guardia dans le Queens, ne donne pas forcément envie d'aller plus loin dans la découverte de New York. Joe Biden ne mâche pas ses mots en le comparant à un aéroport du "tiers-monde". Il a d'ailleurs été classé parmi les 10 pires aéroports du monde l'an passé. Pour changer cette image calamiteuse, la ville de New York a décidé de lancer d'ambitieux travaux de rénovation.

"Nous voulons un aéroport reconnu au niveau international pour le siècle prochain, qui fera honneur au nom de New York", a expliqué Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat. Coût des travaux: 4 milliards de dollars qui seront financés par un partenariat public-privé. Date de lancement: premier semestre 2016, pour une durée d'environ 7 ans. En lice pour remporter cet appel d'offres géant, le français ADP a finalement été battu par le suédois Skanska. 

Une infrastructure plus moderne 

Les travaux engagés sont titanesques car l'aéroport n'a jamais été rénové depuis sa création en... 1939. L'an passé, La Guardia a vu transiter 27 millions de passagers, un chiffre qui devrait passer à 34 millions en 2030. Les 8.000 personnes qui seront embauchées spécialement sur ce chantier seront chargées de reconstruire le terminal central, qui est aujourd'hui "lent, ancien et une porte d'entrée terrible sur New York" de l'aveu du gouverneur. L'objectif est est de mieux relier les terminaux de l'aéroport, mal desservis entre eux, tout en donnant plus d'espace pour opérer les vols. 

JFK et Newark suivront 

Ces travaux s'inscrivent dans un vaste projet de rénovation des trois aéroports internationaux desservant la plus peuplée des villes des américaines. Coût estimé de ce chantier stratégique: 8 milliards de dollars. D'ici l'été prochain, le projet de rénovation de JFK, le plus important, sera dévoilé. De son côté, Newark dans le New Jersey va fait l'objet d'un programme de rénovation estimé à 2 milliards de dollars.

Avant même l'annonce de ses travaux, certaines compagnies aériennes avaient déjà pris les devants. La compagnie américaine Delta a investi 100 millions de dollars pour étendre et rénover ses terminaux C et D à l’aéroport de La Guardia. A JFK, Air France a ouvert en octobre dernier un tout nouveau lounge avec vue sur la Skyline de Manhattan. 

Pour la ville de New York, l'enjeu est majeur. C'est une question d'image et de prestige pour cette métropole qui accueille 55 millions de visiteurs chaque année. 

Ch.L.