BFM Business

Michelin continue de faire son trou dans le e-commerce

Michelin vient d'annoncer l'acquisition du numéro un britannique de la vente de pneus en ligne, Blackcircles.com

Michelin vient d'annoncer l'acquisition du numéro un britannique de la vente de pneus en ligne, Blackcircles.com - Blackcircles.com - capture d'écran

La firme au bibendum, qui a annoncé en avril l'acquisition de 40% du leader français de la vente de pneus en ligne, indique ce mercredi le rachat du numéro un britannique dans ce domaine.

Le géant français du pneumatique Michelin a annoncé mercredi l'acquisition du numéro un de la vente de pneus sur internet au Royaume-Uni, blackcircles.com, pour près de 68 millions d'euros. Une opération grâce à laquelle la firme au bibendum veut franchir une "étape supplémentaire dans la mise en oeuvre d'une stratégie active de e-commerce", après sa prise de participation de 40% dans le leader français du pneu en ligne, Allopneus, annoncée à la mi-avril.

L'entreprise souligne aussi que "l'acquisition de blackcircles.com va permettre à Michelin de rendre plus performant son mix de canaux de distribution au Royaume-Uni, et en particulier de développer des synergies avec son distributeur traditionnel ATS Euromaster".

L'acquisition s'est effectuée pour 50 millions de livres sterling, soit 67,9 millions d'euros, a précisé Michelin dans un communiqué. La société a par ailleurs indiqué que blackcircles.com avait réalisé un chiffre d'affaires de 28 millions de livres sterling (38 millions d'euros) en 2013, et "a connu depuis 2008 une croissance d'environ 20% par an".

Répondre aux nouvelles attentes des automobilistes

"Ce fort développement devrait se poursuivre dans les années à venir, grâce à l'essor de l'e-business au Royaume-Uni et au renforcement attendu de la position de leader déjà détenue par blackcircles.com", a assuré Michelin.

Le 14 avril, le groupe avait annoncé l'acquisition de 40% du capital du groupe familial Allopneus, leader de la vente en ligne de pneumatiques dans l'Hexagone, pour un montant de 60 millions d'euros.

"Grâce à cette alliance avec deux acteurs européens ayant réussi à créer un nouveau business model performant de vente de pneumatiques, Michelin poursuit son objectif de répondre aux nouvelles attentes des automobilistes, et notamment de leur proposer un parcours d'achat simple et efficace au meilleur coût", a ajouté mercredi Michelin.

N.G. avec AFP