BFM Business

Le très gros bonus des salariés de Porsche

VIDÉO - Quelque 23.000 salariés du constructeur vont recevoir une prime pouvant atteindre 9656 euros, après une année record.

Les scandales sur le diesel n’empêchent pas les constructeurs automobile allemands de se montrer très généreux avec leurs salariés… Porsche a annoncé ce mercredi le versement à ses salariés d'une prime pouvant atteindre 9656 euros. Du jamais vu dans l’histoire de Porsche. L’an dernier, la firme leur avait versé 9111 euros.

Quelque 23.000 des 30.000 salariés que comptait l'entreprise fin 2017, se verront verser cette prime au titre de l'année écoulée. Elle sera la même pour tous: ingénieurs, ouvriers travaillant sur les chaînes d'assemblage, salariés chargé de préparer les repas à la cantine ou de faire le ménage dans les bureaux...

L'an passé, le fabricant du SUV de luxe Cayenne et de la Panamera a enregistré la meilleure année de son histoire, avec un chiffre d'affaires en hausse de 5%, à 23,5 milliards d'euros, et une rentabilité opérationnelle de 17,6%.

9500 euros chez BMW

Porsche est le plus généreux des constructeurs automobiles allemands, mais ses rivaux ne sont pas en reste. BMW a décidé de verser une prime d'environ 9500 euros à ses salariés allemands. Quasiment deux fois plus que Mercedes-Benz (5700 euros).

Les moins bien lotis sont les salariés de Volkswagen qui doivent se contenter de 4000 euros. Mais ils sont 120.000 à toucher cette prime. Sachant que les salaires sont également très élevés. Chez Volkswagen, un ouvrier spécialisé touche en début de carrière un salaire mensuel brut de 3700 euros. Le tout pour 35 heures de travail par semaine. À titre de comparaison, chez PSA, le salaire d'un ouvrier spécialisé est inférieur de moitié et cette année, il touchera une prime d’intéressement de 2400 euros.

Y.D. avec AFP