BFM Business

La tension monte entre la SNCF et Deutsche Bahn

La SNCF est accusée de pratiques anticoncurrentielles par Deutsche Bahn.

La SNCF est accusée de pratiques anticoncurrentielles par Deutsche Bahn. - -

Attaquée par la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn, l'entreprise française réplique en portant plainte, elle aussi. C'est ce Pierre Blayau, le patron de Geodis, a annoncé dans un entretien aux Echos, lundi 8 avril.

La bataille judiciaire qui oppose la SNCF et la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn (DB), monte d'un cran. La première, attaquée par DB pour pratiques anticoncurrentielles, a annoncé avoir déposé elle-même trois plaintes pour des motifs similaires, lundi 8 avril dans Les Echos.

"Captrain Deutschland, notre filiale de transport de marchandises en Allemagne, a déposé trois plaintes contre DB entre novembre 2012 et mars 2013, devant diverses instances, pour pratiques anticoncurrentielles" révèle ainsi Pierre Blayau, le patron de Geodis, filiale de la SNCF, au quotidien économique.

"Des propos inacceptables"

Euro Cargo rail (ECR), filiale française de fret DB, avait fait savoir la semaine dernière qu'elle allait de nouveau saisir l'Autorité de la concurrence (AC) au sujet des pratiques anticoncurrentielles de la SNCF, quatre ans après une première plainte.

Celle-ci avait abouti, en décembre dernier, à la condamnation de la SNCF à une amende de 61 millions d’euros, notamment à cause de la pratique par la compagnie française du "prix d'éviction", c'est à dire des prix inférieurs aux coûts.

"Ces propos sont inacceptables et s'assimilent à un dénigrement systématique de la SNCF", répond Pierre Blayau. "Les reproches qui nous sont faits, on les retrouve dans les pratiques de DB sur son marché domestique", selon lui.

Y.D.