BFM Business

La SNCF va "transformer" la Gare du nord

Patrick Ropert, le directeur général de SNCF Gares & Connexions, était l’invité de BFM Business.

Patrick Ropert, le directeur général de SNCF Gares & Connexions, était l’invité de BFM Business. - BFM Business

Patrick Ropert, le directeur général de SNCF Gares & Connexions, était l’invité de BFM Business ce mercredi. Il a notamment évoqué le futur projet de rénovation de la première gare d’Europe.

"La fosse à détritus de l’Europe, symbole d’une France où rien ne marche et pire, où tout le monde s’en fout". Signés d’un grand patron américain qui n’a visiblement pas apprécié le lieu, ces mots visant la Gare du nord sont visiblement restés en travers de la gorge des dirigeants de la SNCF.

C’est le cas de Patrick Ropert, Directeur général de SNCF Gares & Connexions, qui présentera ce mercredi un programme "assez important" pour la rénover. "C’est la première gare d’Europe, la troisième du monde. Tous les jours, ce sont 700.000 personnes qui passent dans cette gare", a-t-il rappelé au micro de BFM Business. Et "nous allons annoncer un programme qui va transformer la Gare du nord jusqu’à 2023 tout en conservant un passage de 700.000 personnes!", a-t-il assuré, permettant de mesurer l’ampleur de la tâche.

Une brasserie tenue par Thierry Marx dans la gare

Interrogé sur l’éternelle comparaison faite avec la gare londonienne de Saint-Pancras, le dirigeant a préféré temporiser. "Saint-Pancras est une belle référence, mais il y en a d’autres, comme les aéroports. Et Saint-Pancras est 5 à 10 fois moins grande que la Gare du nord. De plus, les Anglais ont mis 1,3 milliard de livres dans le projet de rénovation".

L’objectif de la rénovation du lieu sera notamment d’en faire un centre d’attractivité pour le pays, la ville, mais aussi la SNCF. Et cela passera (aussi) par des symboles. "On va ouvrir dans la Gare du nord une grande brasserie au premier semestre 2016 tenue par Thierry Marx, chef triplement étoilé", a-t-il fièrement rappelé. "C’est un symbole de la France, et un succès à venir!"

Y.D.