BFM Business

La grève d'Air France a plombé le trafic d'Aéroports de Paris

Le trafic à Paris-Charles de Gaulle a reculé de 12,3% en septembre

Le trafic à Paris-Charles de Gaulle a reculé de 12,3% en septembre - Kenzo Tribouillard - AFP

Le groupe a indiqué ce mercredi 15 octobre que le mouvement de grève à Air France avait amputé son trafic de 10% au mois de septembre. Le groupe prévoit toutefois de rester en croissance sur l'ensemble de 2014.

Sans surprise, la grève des pilotes à Air France a sensiblement impacté le trafic d'Aéroports de Paris (ADP).

Le groupe a ainsi annoncé ce mercredi 15 octobre que son trafic a baissé de 10,4% en raison de ce mouvement qui a duré 14 jours.

Dans le détail, la fréquentation de Paris-Charles de Gaulle a reculé de 12,3% à 4,9 millions de passagers et celle d'Orly de 6,2% à 2,3 millions.

"La seconde quinzaine de septembre a été fortement impactée par la grève des pilotes d'Air France qui a entraîné une baisse du trafic dans les aéroports parisiens de l'ordre de 60.000 passagers par jour en moyenne, par rapport à la même période en 2013", souligne ADP dans un communiqué.

500 millions d'euros pour Air France

Air France-KLM avait estimé de son côté à 500 millions d'euros le coût de la grève des pilotes pour le groupe.

Une majorité des pilotes d'Air France ont fait grève pendant deux semaines, clouant au sol un avion sur deux de la compagnie française.

Depuis le début de l'année, le trafic d'ADP reste toutefois en hausse de 2,4%, ce qui, à ce stade, compte tenu des prévisions de trafic des trois prochains mois, ne remet pas en cause l'hypothèse de croissance du trafic en 2014, précise l'opérateur aéroportuaire.

Les autres aéroports français ont eux aussi pâti de la grève d'Air France en septembre. Toulouse-Blagnac avait ainsi annoncé la semaine dernière une chute de 12,2% de son trafic en septembre.

J.M. avec agences