BFM Business

Juniac:"on se moque du monde quand on dit que le dialogue social est bloqué à Air France"

Alexandre de Juniac préfère "les efforts aux sacrifices"

Alexandre de Juniac préfère "les efforts aux sacrifices" - Eric Feferberg - AFP

Dans un long entretien accordé au Monde, le PDG d'Air France-KLM explique préférer "les efforts aux sacrifices" et assure qu'il "reste plusieurs semaines pour reprendre les négociations et éviter la mise en place des mesures les plus dures en 2017".

Pour Alexandre de Juniac, le dialogue social à Air France, ça marche. "On se moque du monde quand on dit que le dialogue social est bloqué à Air France. Nous avons signé plus de 100 accords en 2013, 95 en 2014 avec toutes les catégories de personnels. C’est gigantesque. On a toujours tout discuté dans cette maison et les violences sont le fait d’une toute petite minorité qui ne reflète pas le vrai visage de la compagnie. Le dialogue social chez AF-KLM est absolument permanent. C’est notre tradition", affirme le PDG d'Air France KLM dans un long entretien au Monde.

Son groupe est actuellement en pleine crise, après l'échec des négociations portant sur le plan de compétitivité Perform 2020. En conséquence, il a lancé un plan de restructuration qui, concrètement, va se traduire par la suppression de 2.900 postes.

"L'immobilisme n'est pas possible"

Alexandre de Juniac précise que ces suppressions de postes ne sont pas "dans leur très grande majorité des licenciements secs". Il ajoute qu'il reste "encore plusieurs semaines pour reprendre les négociations et éviter la mise en place des mesures les plus dures en 2017". "Je préfère les efforts aux sacrifices. Le plan B est une solution de recours en cas d’échec des négociations pour préserver l’avenir de l’entreprise", rappelle-t-il.

"L’immobilisme n’est pas possible, c’est le déclin assuré. Il y a des exemples dans des pays proches de nous de compagnies qui étaient brillantes, les plus belles de leur temps, qui ont disparu. Personne, moi le premier, ne veut voir Air France disparaître", fait valoir Alexandre de Juniac.

J.M. avec AFP