BFM Business

Immatriculations: Peugeot grand gagnant de janvier 

Le succès de la 308 a fortement contribué aux bons chiffres affichés par Peugeot.

Le succès de la 308 a fortement contribué aux bons chiffres affichés par Peugeot. - Sebastien Boz - AFP

Le marché automobile français affiche une hausse de 5,9% des immatriculations en janvier. PSA Peugeot Citroën progresse de 2,6% et Renault recule de 3,3%.

Cela s'annonce de bon augure pour 2015. Le marché automobile des voitures neuves en France a entamé l'année 2015 sur une hausse de 5,9%, selon les statistiques publiées, lundi 2 février, par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Sur le mois, 132.824 voitures neuves ont été immatriculées.

Les constructeurs français ont connu des parcours contrastés pendant le mois de janvier, PSA Peugeot Citroën progressant de 2,6% grâce à une envolée de Peugeot, tandis que le groupe Renault reculait de 3,3%.

Peugeot est la marque française à avoir le plus progressé en janvier (+10,6%). La marque au lion a même vendu sur le mois presque autant de voitures neuves que Renault (24.170 contre 24.417). Ce succès repose sur la forte demande de 3 modèles principalement. Les 208, 308 et le petit Crossover 2008 qui figurent dans le top 5 des voitures les plus vendues en janvier. Trois modèles hérités de l'ère Philippe Varin.

Rebond des marques étrangères

Et c'est une bonne nouvelle pour les usines du groupe en France. Excepté la 208, fabriquée essentiellement en Slovaquie, les 308 et 2008 sortent des sites de Mulhouse et Sochaux. Une croissance que la marque souhaite rentable. Pour éviter les surcapacités, les usines produisent sur une seule ligne de montage. Du coup pour répondre à la demande, Peugeot pioche dans les stock. Deux technique qui permettent de réaliser d'importante économie de cash. De quoi permettre à Peugeot de contribuer fortement à l'objectif d'une trésorerie positive exigé par le nouveau patron du groupe Carlos Tavares.

Les immatriculations des groupes étrangers ont, elles, progressé sur le mois de 14,5%, avec une hausse de 6,8% pour le groupe Volkswagen. "On assiste à un recadrage pour les marques étrangères, qui avaient connu un mauvais mois de 2014", commente François Roudier, porte-parole du CCFA. Les marques étrangères spécialisées dans les plus grande voitures avaient été pénalisées en janvier 2014 par l durcissement du dispositif de bonus-malus à la fin de l'année 2013.

Mathieu Sévin avec BFMBusiness.com