BFM Business

Grève à Air France: la fin du conflit?

Air France a finalement cédé en proposant le retrait de la création de Transavia Europe

Air France a finalement cédé en proposant le retrait de la création de Transavia Europe - Stéphane de Sakutin - AFP

La direction d'Air France a proposé mercredi 24 septembre le retrait immédiat de Transavia Europe pour mettre fin à une grève longue de onze jours. Un comité central d'entreprise est prévu ce jeudi matin.

L'épilogue de la plus longue grève à Air France est-il pour ce jeudi 25 septembre? Les éléments semblent en tout cas réunis.

La veille au soir, la direction de la compagnie aérienne a annoncé, via un communiqué, qu'elle proposait désormais "le retrait immédiat" de la création d'une filiale low-cost Transavia Europe, soit la principale revendication des syndicats.

Ces derniers craignaient que la création de cette filiale donne lieu à un "dumping social". Ils voyaient dans Transavia Europe un cheval de Troie pour une "délocalisation" rampante des emplois français.

Les pilotes demandaient ainsi la suppression pure et simple de ce projet et non sa suspension comme proposée deux jours auparavant par Alexandre de Juniac, PDG d'Air France- KLM.

Le groupe lui ne voulait pas abandonner ce projet, censé être la pierre angulaire de son plan stratégique Perform 2020. C'est désormais chose faite.

Le gouvernement appelle à "cesser le mouvement"

Les pilotes ont donc fait céder la direction, alors que la grève entame ce jeudi son onzième jour, soit le mouvement le plus long dans l'histoire de la compagnie aérienne.

Une fois l'abandon de Transavia Europe annoncé, la direction a immédiatement appelé les pilotes à une "reprise immédiate" du travail. Le gouvernement lui a emboité le pas, estimant que la responsabilité des pilotes était de "cesser le mouvement", alors que l'Etat détient 16% du capital de la compagnie aérienne.Ce jeudi, le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a encore affirmé que "la grève des pilotes d'Air France doit s'arrêter".

Mais les pilotes, en négociation avec la direction dans la nuit de mercredi à jeudi, réservaient leur réponse pour ce jeudi.

Une grève coûteuse

Hasard de calendrier, un Comité central d'entreprise d'Air France programmé de longue date, doit se concentrer jeudi sur "Perform 2020", axé entre autres sur le développement continental du low-cost par Air France-KLM.La direction doit y présenter les détails de ce plan, annoncé cet été.

La grève a été coûteuse pour Air France dont la direction estime que chaque jour du mouvement a pesé sur son résultat d'exploitation à hauteur de 20 millions d'euros.

En outre, cette grève a impacté tout un écosystème en privant par exemple Aéroports de Paris des redevances aéroportuaires versées par Air France. Les taxis et les commerçants localisés dans les aéroports ont aussi connu un important manque à gagner.

Julien Marion avec AFP