BFM Business

GM aurait-il tenté de cacher un défaut technique?

GM est accusé d'avoir tardé à agir.

GM est accusé d'avoir tardé à agir. - Stan Honda - AFP

Le constructeur automobile américain aurait passé une commande "urgente" de 500.000 commutateurs d'allumage après avoir appris l'existence d'un problème. Mais il a mis deux mois à en informer les autorités.

General Motors est au cœur de la tourmente. Le constructeur automobile américain a commandé en urgence des pièces de rechange, deux mois avant d'informer les autorités d'un défaut de commutateur d'allumage ayant entraîné le rappel tardif de plus de 2 millions de véhicules, affirme le 9 novembre le Wall Street Journal.

Le quotidien dit avoir consulté des courriels entre GM et son sous-traitant Delphi Automotive, montrant le passage le 18 décembre 2013 d'une commande "urgente" de 500.000 pièces, un jour après une réunion de hauts responsables du constructeur qui avaient été informés du problème mais n'avaient pas décidé de lancer un rappel.

GM avait finalement annoncé en février le rappel de 2,6 millions de véhicules, se retrouvant par la suite la cible de plusieurs enquêtes cherchant à savoir pourquoi il avait autant tardé à agir.

Le dernier décompte, remontant à la semaine dernière, estime désormais à 30 le nombre de décès dans des accidents auxquels le problème de commutateur d'allumage est associé, à quoi s'ajoutent 31 accidents dont quatre graves.

Procès en janvier 2016

Les emails ont été communiqués à la justice par Delphi dans le cadre des préparations d'un procès devant démarrer le 11 janvier 2016 pour examiner plus d'une centaine de plaintes de propriétaires de voitures fabriquées par GM ou de leurs familles s'estimant victimes du défaut. Ils devraient alimenter la théorie de leurs avocats selon laquelle GM a retardé le plus possible les rappels, selon le Wall Street Journal.

Le groupe automobile, confronté à une montagne de plaintes dans tout le pays, a déjà mis en place un fonds d'indemnisation des victimes. Il a prévu de verser un million de dollars par décès auquel s'ajoutent 300.000 dollars pour le conjoint survivant et 300.000 dollars pour chacun des éventuels ayant-droits.

Depuis que l'affaire du commutateur d'allumage a été révélée, GM a également rappelé quelque 30 millions de véhicules dans le monde pour d'autres problèmes. Le parc automobile américain comprend un peu plus de 250 millions de voitures.

D. L. avec AFP