BFM Business

Eolab, la voiture du futur selon Renault

Le concept-car Eolab de Renault donne une idée de ce que sera l'automobile dans vingt ans.

Le concept-car Eolab de Renault donne une idée de ce que sera l'automobile dans vingt ans. - Renault

Renault dévoile Eolab, son prototype sur lequel le constructeur a expérimenté les technologies qui équiperont les voitures demain, notamment pour les rendre très peu gourmandes en carburant.

Renault vous fait voyager dans le futur. Non pas à bord de la Deloréane de Retour vers le Futur, mais avec son concept-car Eolab de Renault. Un modèle qui donne une idée de ce que sera l'automobile dans vingt ans tout en restant en 2014.

Au premier coup d'œil, Eolab ressemble à une voiture d'aujourd'hui. Mais à y regarder de plus près les différences sont flagrantes. Exemple le plus frappant: la disparition des rétroviseurs. Ils ont été remplacés par des caméras avec écran vidéo à l'intérieur. De quoi gagner en aérodynamisme.

Une voiture allégée de 400 kilos

Eolab est en fait un véritable laboratoire. Les ingénieurs de Renault sont partis de l'actuelle Clio avec pour objectif de mettre au point une voiture qui consomme très peu.

Il a d'abord fallu faire maigrir la voiture de 400 kilos. Tout a été optimisé pour y parvenir: les vitres et le pare-brise sont moins épais, la carrosserie n'est plus en acier ou en aluminium mais en magnésium, un matériau cinq fois plus léger. Et comme dans l'aéronautique, le constructeur utilise des matériaux composites.

Une hybride électrique-essence

Au-delà de la simple étude de style, le modèle roule. Mais il reste fragile, donc à utiliser uniquement dans un cadre sécurisé comme une piste d'essai.

Pour faire avancer cette voiture qui consomme très peu, Renault, qui est à fond dans la voiture électrique, a enfin cédé à la technologie hybride. L'Eolab est ainsi dotée d'un moteur électrique couplé à un petit moteur essence. Un "hybrid plug-in", ou en français, "rechargeable sur une prise de courant".

Question conduite, il n'y a pas de différence avec un véhicule actuel, excepté peut être un confort limité. Ce n'est pas l'objectif: le modèle est un laboratoire, pas un véhicule de série. Il s'agit de préparer la voiture qui consommera 1 litre d'essence aux 100 kilomètres. Ce rêve deviendra une réalité en 2022.

Jamais d'Eolab en concession

Mais ne vous attendez pas à trouver Eolab tel quel dans une concession. Elle est vouée à rester un prototype. 90 % des technologies utilisés pour cette voiture seront reprises, et adaptées progressivement aux futurs modèles de la gamme.

Autre objectif: tester des lignes et des matériaux auprès de la clientèle. En cas d'accueil favorable, un prochain modèle de Renault aura un air de famille avec Eolab.

Quant à son prix, actuellement, il est Inchiffrable. C'est un modèle unique conçu à la main. Même si Renault est partie d'une Clio, le coût atteint n'a rien à voir avec la citadine.

Mathieu Sevin