BFM Business

Easyjet et Lufthansa en compétition pour s'offrir Alitalia

Un avion de la compagnie aérienne italienne Alitalia. (image d'illustration)

Un avion de la compagnie aérienne italienne Alitalia. (image d'illustration) - Andreas Solaro - AFP

Les compagnies aériennes Easyjet et Lufthansa ont officiellement candidaté pour la reprise d'Alitalia. Une troisième entreprise est également intéressée par la compagnie italienne.

La compagnie aérienne italienne Alitalia, en proie à de grandes difficultés économiques et placée sous tutelle depuis mai 2017, a reçu trois offres de reprise.

Selon une information de l'Agefi-Dow Jones, la compagnie britannique low-cost Easyjet a, une nouvelle fois exprimé "une marque d'intérêt pour sa rivale italienne en difficulté". Toutefois, Easyjet a refusé de dévoiler le contenu de sa proposition, n'ayant "aucune certitude qu'un accord soit trouvé" avec l'entreprise italienne. D'après l'agence italienne Adnkronos, l'offre d'Easyjet serait articulée autour d'un consortium réunissant Delta Airlines, le fonds américain Cerberus et Air France-KLM. 

La compagnie allemande Lufthansa, qui avait manifesté son intérêt pour Alitalia à l'automne 2017, a également déposé une offre. Selon plusieurs sources, cette proposition de reprise implique une restructuration profonde de la compagnie italienne.

Enfin, selon un communiqué d'Alitalia, une troisième offre a été enregistrée par les notaires de la compagnie. Toutefois, l'identité de l'entreprise intéressée n'a pas été révélée. 

A.M.