BFM Business

EADS devient officiellement Airbus Group

La nouvelle organisation d'EADS prévoit de fusionner les filiales Astrium et Cassidian

La nouvelle organisation d'EADS prévoit de fusionner les filiales Astrium et Cassidian - -

Le groupe de défense et d'aéronautique européen a officiellement annoncé, ce mercredi 31 juillet, qu'il va adopter le nom de sa filiale la plus connue et se réorganiser en trois pôles. L'ensemble de ces changements interviendront au 1er janvier 2014.

EADS va officiellement changer de nom. Ce mercredi 31 juillet, le groupe européen d'aéronautique civil et de défense a annoncé son changement de nom: il prendra celui de sa filiale la plus connue, Airbus.

Le groupe confirme ainsi les nombreuses informations de presse qui avaient ébruité l'information. Surtout, il a levé le voile sur sa réorganisation. Après avoir entrepris une revue stratégique lors du premier semestre 2013, EADS a décidé de se réarticuler autour de sa marque Airbus et non plus quatre mais trois entreprises.

Concrètement, la tête de pont du groupe ne sera plus EADS mais "Airbus Group". Airbus conservera son nom et Eurocopter, la filiale responsable de la construction d'hélicoptères civils et militaires, se renommera "Airbus Helicopters".

Nouvelle organisation pour gagner en compétitivité

Une nouvelle filiale va être créée: "Airbus Defense&Space". Celle-ci va regrouper en son sein les activités de deux anciennes filiales, Astrium, chargée des activités spatiales et Cassidian, qui elle constituait la branche défense d'EADS.

A ces deux ex-filiales s'ajoute Airbus Military, une division d'Airbus qui fabriquait les avions militaires dont le fameux A400M. Autrement dit, cette filiale "Defense & Space" regroupera la totalité des activités spatiales et militaires d'EADS. Elle sera dirigée par Bernhard Gerwert, actuelle patron de Cassidian.

Ce nouveau cap a été salué à la Bourse, le titre EADS prenant plus de 2% en début de séance. Le groupe justifie cette réorganisation par "l'évolution du marché qui se caractérise par une stabilisation et, même une réduction des budgets défense et espace dans les pays occidentaux".

Il espère que cette décision va lui permettre d'optimiser l'accès au marché de réduire les coûts en rendant l'ensemble de l'entreprise plus compétitive. La mise en œuvre de cette nouvelle structure devrait démarrer à partir du 1er janvier 2014 et se poursuivra tout au long de l'année prochaine.

"Pas une révolution mais une évolution"

Pour Tom Enders, le patron d'EADS, "ce que nous dévoilons aujourd’hui est une évolution et non une révolution. Il s’agit d’une étape logique dans le développement de notre entreprise"

"Le changement de nom replace simplement l’ensemble de l’entreprise sous l’égide de notre meilleure marque qui symbolise l’internationalisation, l’innovation et l’intégration, et également les deux tiers de notre chiffre d’affaires", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué.

Un bénéfice en forte hausse

EADS a également procédé à d'autres annonces. Le groupe a ainsi dévoilé un résultat net pour le deuxième trimestre en forte hausse (+14%) à 518 millions d'euros, dépassant largement les attentes.

Le groupe européen d'aéronautique et défense a également prévenu que le programme de développement du futur avion civil A350 restait "très ambitieux", soulignant que le moindre changement de calendrier pourrait avoir un impact "sur les provisions".

|||sondage|||1024

Julien Marion