BFM Business

Corruption: enquête sur l'achat de 10 Airbus par SriLankan Airlines

La compagnie a acheté 10 Airbus pour 2,3 milliards de dollars.

La compagnie a acheté 10 Airbus pour 2,3 milliards de dollars. - Ishara S. Kodikara - AFP

Des pratiques de corruption portant sur des milliards de dollars ont été révélées. Des procédures pénales sont engagées contre d'anciens responsables de cette compagnie nationale.

SriLankan Airlines est au cœur du tourment. Le nouveau gouvernement du Sri Lanka a annoncé samedi qu'une enquête criminelle avait été ouverte sur l'achat par la compagnie nationale de dix Airbus pour 2,3 milliards de dollars sous l'ancien gouvernement.

Le bureau du Premier ministre Ranil Wickremesinghe a indiqué qu'une commission indépendante d'enquête avait relevé des violations flagrantes des procédures financière et d'achat au sein de la société d'Etat SriLankan Airlines, précisant que des procédures pénales avaient été engagées contre d'anciens responsables de la compagnie.

Cette commission avait remis au Premier ministre un rapport jeudi et, selon une source proche du dossier, ce dernier a accepté les conclusions de l'enquête.

"La commission d'enquête a constaté des pratiques choquantes de corruption portant sur des milliards de dollars, des manipulations dans les procédures de recrutement, l'embauche de personnel non qualifié et d'importantes défaillances en matière de sécurité sous le précédent gouvernement", a précisé le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

Le communiqué souligne que la commission d'enquête dirigée par l'ancien président de l'organisation anti-corruption Transparency International au Sri Lanka avait découvert "une culture de la corruption" au sein de la compagnie aérienne dont les pertes se chiffrent à plus de 650 millions de dollars.

L'ancien directeur général a démissionné

Toujours selon la commission qui préconise une enquête criminelles sur tout le processus de renouvellement de la flotte, il existe des preuves suffisantes pour engager des poursuites contre l'ancien PDG de la compagnie Nishantha Wickramasinghe -- beau-frère de l'ancien chef de l'Etat Mahinda Rajapakse -- ainsi que contre l'ancien directeur général Kapila Chandrasena, qui a démissionné le mois dernier lorsque la commission d'enquête avait recommandé qu'il soit poursuivi dans un rapport intermédiaire.

"L'ancien gouvernement du président Rajapakse avait remanié la direction de la compagnie pour procéder à un renouvellement de la flotte avec de nouveaux appareils pour un coût de 2,3 milliards de dollars, en dépit de l'existence d'autres possibilités moins coûteuses", relève également le communiqué du Premier ministre.

SriLankan Airlines a commandé six Airbus A330 et quatre A350 en 2013. Elle a déjà réceptionné deux A330 l'année dernière, quelques mois avant la défaite électorale de Mahinda Rajapakse en janvier. Selon la compagnie, trois A350 devaient être livrés l'année prochaine et le quatrième en 2017.

D. L. avec AFP