BFM Business

Citroën DS3 cabrio, le soleil facile

La DS3, avec son toit discrètement replié, est bien moins tape à l'oeil qu'un vrai cabriolet offrant une vue imprenable sur l'intérieur de votre voiture.

La DS3, avec son toit discrètement replié, est bien moins tape à l'oeil qu'un vrai cabriolet offrant une vue imprenable sur l'intérieur de votre voiture. - -

Avec le printemps, les envies de soleil et la mode des cabriolets reviennent. Depuis une bonne dizaine d'années, les constructeurs offrent tous dans leur gamme un modèle découvrable. Et bonne nouvelle, le surcoût est de moins en moins important par rapport à une berline classique.

>> Diaporama, cliquez sur les flèches pour faire défiler les photos

-
- © -

Vous vous souvenez de la 2 cv? Deux attaches à défaire en haut du pare-brise et le toit qui s'enroule comme le couvercle d'une boîte de sardines. Eh bien la DS3 cabrio, c'est la même chose, 60 ans plus tard. Le principe est le même, les côtés de la voiture ne bougent pas, seuls le toit et la lunette arrière sont mobiles. Cela coûte moins cher à fabriquer, les places arrières sont intactes car il n'est pas nécessaire de trouver de la place à un volumineux toit escamotable et enfin, les flancs si particuliers de la DS3 sont conservés avec leur fameux aileron de requin entre les vitres avant et arrière.

-
- © -

Le soleil à la demande

La comparaison avec la 2 cv s'arrête là, car le confort de la berline est presque inchangé. Le toit en toile est composé de multiples épaisseurs et renforts, si bien que fermé, on en oublierait presque qu'on est dans une découvrable. Et bien sûr, le toit est entièrement électrique.

Vous pouvez découvrir les places avant seulement ou jusqu'aux places arrière, en conservant la lunette arrière en place. Et si vous voulez inonder l'habitacle de soleil au maximum, une autre pression repousse le toit jusque derrière les passagers arrière en se positionnant à la place de la lunette arrière. Dans ce cas, vous n'aurez plus de visibilité vers l'arrière.

-
- © -

Le cabrio des familles

L'un des principaux avantages de la DS3 cabrio est de rester une voiture habitable et utilisable au quotidien à plus de deux. Elle offre cinq vraies places (elle est la seule dans son segment) et le coffre est le plus grand de la catégorie.

Seule concession, l'ouverture est minuscule et vous devrez rabattre les sièges pour l'utiliser au maximum de sa capacité. L'ouverture du coffre est inédite, la porte coulisse vers le haut!

-
- © -

Un jouet à piloter

Question comportement, la DS3 cabrio est d'abord... une DS3! Son comportement est vif, joueur. Tout en restant confortable, la suspension est ferme et transmet beaucoup d'informations en provenance de la route. Elle donne l'impression d'être connecté avec chacune des quatre roues à la fois.

Il suffit d'un freinage très appuyé en tournant le volant, même à vitesse réduite et vous sentirez que vous pouvez doser le transfert de masses en jouant sur le volant et la pédale de frein. Vous aurez l'impression de conduire un kart confortable guidé au centimètre. Rien à voir avec la citadine placide dont elle est issue : la C3.

-
- © -

Pour qui?

La DS3 cabrio, contrairement à ce que son nom indique, n'est donc pas un cabriolet. C'est une découvrable. Est-ce suffisant? Franchement oui si vous l'utilisez principalement en ville. Vous trouverez même agréable d'être moins exposé au tumulte citadin qui vous entoure, aux passants et aux scooters qui vous frôlent. Et la DS3 avec son toit discrètement replié est bien moins tape à l'oeil qu'un vrai cabriolet offrant une vue imprenable sur l'intérieur de votre voiture.

Mais si vous êtes un inconditionnel des vrais cabriolets, alors vous serez frustré d'être encore entouré de vitres mais tellement heureux quand même d'être à l'air libre au premier rayon de soleil!

Cédric Faiche