BFM Business

Chez Peugeot, l'iPhone vaut 5 euros

Peugeot propose pour la première fois de commercialiser en même temps qu'un véhicule (le nouveau 2008) un smartphone.

Peugeot propose pour la première fois de commercialiser en même temps qu'un véhicule (le nouveau 2008) un smartphone. - Fabrice Coffrini - AFP

Le constructeur français propose aux acquéreurs d'une 2008 de s'équiper d'un iPhone SE pour 5 euros de plus. Lancée depuis plusieurs semaines, en France uniquement, cette offre compte déjà pour 20% des ventes du petit crossover de Peugeot.

Si le smartphone s’invite depuis quelques années dans l’habitacle des voitures, il fait aussi partie désormais des offres commerciales des constructeurs. Peugeot propose actuellement son petit crossover 2008 en location longue durée avec dans le package, entretien, garantie et assurance, et un iPhone SE.

Une offre disponible uniquement en France

Peugeot précise bien que le smartphone n’est pas un cadeau offert avec la voiture, mais une partie intégrante de l’offre commerciale, facturée 5 euros. Les iPhone sont fournis par Apple à Peugeot, qui propose plusieurs tutoriels vidéos à ses clients pour prendre en main le téléphone, en attendant de recevoir leur 2008.

"L’objectif est d’offrir de nouvelles solutions qui répondent aux attentes de nos clients en matière de services depuis le smartphone", explique Laurent Barria, directeur marketing Peugeot France. Lancée depuis plusieurs semaines en France uniquement, l’offre compte déjà pour 20% des ventes de 2008, selon Laurent Barria.

Disponible pour l'instant uniquement sur le Peugeot 2008, l'offre voiture + smartphone pourrait être étendue sur d'autres véhicules, avec pourquoi pas, d'autres modèles de téléphone.
Disponible pour l'instant uniquement sur le Peugeot 2008, l'offre voiture + smartphone pourrait être étendue sur d'autres véhicules, avec pourquoi pas, d'autres modèles de téléphone. © Peugeot

Pas d'application inédite

Cette offre se veut surtout pour le moment une histoire d’image. Le smartphone n’est en effet pas encore fourni aux clients avec des applications dédiées inédites, ou des services intégrés, déjà téléchargées dans l’iPhone avant la remise au client. Mais Peugeot en fait un test grandeur nature de sa mutation en cours.

"Comme constructeur automobile, il faut nous poser des questions, l’automobile se transforme en mobilité, avec par exemple le partage du véhicule. Demain, on pourra démarrer sa voiture avec son téléphone, poursuit Laurent Barria. Nous ne sommes pas des fournisseurs de forfaits téléphoniques, mais nous travaillons de plus en plus sur la notion de services. Nos clients demandent de plus en plus de services associés au véhicule, avec zéro tracas à la clé".
Pauline Ducamp